Recherche

Un premier semestre 1998 encourageant

Publié par le

Qu'elle concerne les particuliers ou les professionnels, la vente à distance a enregistré une évolution significative de son chiffre d'affaire au cours des six premiers mois de l'année.

  • Imprimer


Le secteur de la vente à distance renoue avec la croissance. Les chiffres du premier semestre 1998 communiqués par le Syndicat des entreprises de vente par correspondance et à distance (SEVPCD) reflètent en effet le redémarrage du secteur. Par rapport à la même période de 1997, le CA de la vente à distance aux particuliers a progressé de 4,7 %, en profitant notamment de la croissance de l'ensemble des circuits du grand commerce. Sur le marché textile, la vente à distance est, par exemple, en deuxième position derrière les grands magasins avec une croissance de 4,6 % de son CA, devant les chaînes spécialisées (+ 3,5 %) et les hypermarchés (+ 2,9 %). Tous les secteurs de la vente à distance enregistrent par ailleurs une progression. Ainsi, les vépécistes généralistes ont accru leur CA de 7,5 %, les spécialistes du secteur alimentation et boissons de 7,8 %, et ceux des secteurs loisirs, maison, beauté, bijouterie et photo de 4,7 % en moyenne. Même les spécialistes des produits culturels améliorent sensiblement leur performance par rapport à 1997, avec seulement un léger retrait de - 1,2 %. Quant à la vente à distance aux professionnels, elle poursuit également son développement avec une hausse de son chiffre d'affaires de 16,4 %.

TANGUY LECLERC