Recherche

Un catalogue pour toute une profession

Publié par le

Sur le marché de l'informatique, le super-catalogue de Cnet Channel sert de référence. Tenir à jour cette base de données unique demande beaucoup de travail manuel.

  • Imprimer


Spécialiste des informations sur le marché de l'informatique, Cnet Channel se charge de l'organisation du flux des données en provenance des constructeurs et à destination des revendeurs et des grossistes qui réalisent leurs propres catalogues. « La durée de vie des produits informatiques se situe entre trois et six mois. Cela impose un vrai casse-tête de gestion permanente pour sortir les produits anciens de la base et pour gérer les 15 000 à 20 000 références actives de cet univers sur le marché français », explique Michael Khoï, vice-président marketing de Cnet Channel. Autre difficulté, les appellations varient d'un site à l'autre. Les produits d'un constructeur comme HP, par exemple, étaient pendant longtemps référencés dans les catalogues sous trois appellations distinctes : HP, Hewlett Packard ou Hewlett tout court. Autre exemple, les ordinateurs dans les catalogues sont décrits par une séquence de chiffres correspondant à la puissance du processeur, la capacité du disque dur, etc. Chaque revendeur est libre d'établir pour sa BDD l'ordre des paramètres dans la séquence suivant les qualités du produit qu'il souhaite mettre en valeur. Et même cet ordre est susceptible de varier avec le changement de la personne qui s'occupe de la base de données. « Nous récupérons la totalité des informations non structurées et nous les traitons grâce à une technologie de collecte et de mise en forme baptisée TPD pour Transactive Product Data, précise Michael Khoï. Cette tâche exige une part de travail manuel. » 250 personnes s'occupent de la construction de la base de données partagée. Le résultat est probant : Cnet Channel compte plusieurs milliers de clients, dont quelques centaines de licences pour l'utilisation de sa BDD. La base est surtout plébiscitée par les grands acteurs du marché, comme Dell, Gateway, Ingram, Compaq, etc. Des sites, tels Microwarehouse ou buy.com, comptent aussi parmi les abonnés. Wstore.fr utilise un mode d'accès spécifique : la base de Cnet est rapatriée sur ses propres serveurs avec une mise à jour quotidienne. « La structure standardisée de notre base facilite les recherches », affirme Michael Khoï. Cependant, le moteur de recherche dans la base n'est pas fourni par Cnet. Chaque site choisit cet outil selon ses critères. La base comprend en tout près d'un million de fiches produits. Les prestations de Cnet sont facturées entre quelques milliers et quelques centaines de milliers d'euros. Sur un marché en perpétuel mouvement, l'apport de cette source d'informations serait difficile à surestimer.

Alexis Nekrassov

Le marketing direct devient la tendance !

Le marketing direct devient la tendance !

Le marketing direct devient la tendance ! Le marketing direct devient la tendance !

Amazon qui édite son catalogue de jouets, Google qui adresse des courriers en quadrichromie..Pourquoi ces spécialistes du marketing digital [...]

SMX Paris 2016

SMX Paris 2016

SMX Paris 2016

Les professionnels du Search se réuniront lors de la 7ème édition du SMX en France, la conférence dédiée au Search marketing. Avec au programme [...]

Tout IKEA dans le creux de la main

Tout IKEA dans le creux de la main

Tout IKEA dans le creux de la main

L'arrivée du "magalogue" - mi-magazine mi-catalogue - d'IKEA signe en général la fin des vacances. Cette année, l'enseigne suédoise enrichit [...]