Recherche

Troisième tour de table pour E-Mail Vision

Publié par le

Le spécialiste des solutions d'e-mail marketing vient de lever 7,25 millions d'euros dans le but de financer son développement.

  • Imprimer


Dans l'e-mail marketing, il y a trois aspects : la technologie, la location d'adresses et les services de production, de conseil. « Nous, nous avons choisi de nous focaliser sur la partie technologie même si pour l'instant et pour amorcer le marché, E-Mail Vision propose deux aspects : la technologie et le service », indique Nick Heys, fondateur et P-dg d'E-Mail Vision. L'objectif de la société étant de faire de Campaign Commander (outil logiciel vendu à ses clients en mode ASP) un système opérationnel standard pour le marketing direct. Afin de financer son développement dans cette voie, E-Mail Vision vient de lever 7, 25 millions d'euros, soit 50 MF, lors de son troisième tour de table. Y ont participé deux nouveaux investisseurs, Sofinnova Partners, société de capital risque qui intervient dans les secteurs des technologies de l'information et des sciences de la Vie, et la SPEF, filiale d'ingénierie financière du groupe Banque Populaire. Par ailleurs, ABN Amro Capital et Appolo Invest, qui étaient les investisseurs plus anciens, ont "remis au pot". En effet, depuis sa création, en mai 1999, six millions d'euros ont déjà été injectés dans le capital de l'entreprise. « Ce troisième tour de table a été le plus difficile car il est intervenu au moment où les marchés financiers ne sont pas les plus favorables pour les investisseurs technologiques et Internet », commente Nick Heys. Outre les aspects technologiques - de nouvelles fonctionnalités sont intégrées dans Campaign Commander tous les trimestres -, cette levée de fonds va permettre également à la société française, basée à Levallois-Perret, de poursuivre son développement en Angleterre et en Allemagne. Avec un effectif de 55 personnes, E-Mail Vision envisage de réaliser cette année un chiffre d'affaires de 5 millions d'euros et prévoit d'atteindre la rentabilité à la mi-2002.

Sophie Mensior

L'avenir de l'e-mailing se joue sur mobile

L'avenir de l'e-mailing se joue sur mobile

L'avenir de l'e-mailing se joue sur mobile L'avenir de l'e-mailing se joue sur mobile

50% des internautes préfèrent lire les e-mails publicitaires sur mobile, selon l'étude "E-mail marketing attitude", menée par le SNCD et NP6. [...]

3W Régie lance une offre de mailing ciblé

3W Régie lance une offre de mailing ciblé

3W Régie lance une offre de mailing ciblé

3W Régie lance une offre d'envoi de mails publicitaires personnalisés et en temps réel, à chaque visiteur identifié sur un des sites de son [...]

[Tribune] Aucun canal mort n'est à déplorer

[Tribune] Aucun canal mort n'est à déplorer

[Tribune] Aucun canal mort n'est à déplorer

Certains prévisionnistes annoncent encore et toujours la mort du canal papier aux dépends de l'e-mail, voire des réseaux sociaux. Cyrille Aguinet, [...]

L'e-mailing ne baisse pas la garde

L'e-mailing ne baisse pas la garde

L'e-mailing ne baisse pas la garde

L'e-mail demeure un outil majeur de prospection et de fidélisation, aussi bien en B to B qu'en B to C, selon l'étude "Email marketing attitude", [...]

E-mail vs SMS marketing : le match

E-mail vs SMS marketing : le match

E-mail vs SMS marketing : le match

La mesurabilité et l'interactivité de l'e-mailing tient à dragée haute aux campagnes par SMS, dotées d'une excellente délivrabilité, selon l'étude [...]

Les 10 idées marketing de la semaine (4-8 avril)

Les 10 idées marketing de la semaine (4-8 avril)

Les 10 idées marketing de la semaine (4-8 avril)

La rédaction a sélectionné pour vous 10 informations percutantes. Au menu cette semaine: un Monopoly géant à Trafalgar Square, comment protéger [...]

P***** de carte de vœux…

P***** de carte de vœux…

P***** de carte de vœux…

Les directeurs marketing n’y accordent aucune importance, les agences de comm’ la redoutent, pourtant comme chaque année elle remplira la journée [...]