Recherche

Traduisez vos textes en express !

Publié par le

A quoi bon se donner tant de mal à bien expédier un mailing de prospection à l'international, si le texte de l'argumentation montre une mauvaise maîtrise de la langue maternelle du destinataire ? Seulement voilà : on n'est généralement déjà pas très en avance pour le mailing en français, alors que dire des délais avant l'envoi de sa version en langue étrangère...

  • Imprimer

1 Vous avez un doute sur la bonne traduction d'un terme français en anglais. Pour lever cette incertitude avant l'envoi du texte à l'agence, comment faites-vous ?


Réponse : Vous disposez de nombreux moyens et outils, parfois déjà présents dans votre entreprise. Ainsi, la nouvelle mouture de la suite bureautique de Microsoft, Office XP, dispose-t-elle d'un module de traduction de et vers un grand nombre de langues (américain et allemand en standard). Cette fonctionnalité vous permet de traduire à la volée un mot tapé dans une zone dédiée du nouveau volet Office, ou bien une sélection au sein de votre texte. Par exemple, pour le mot "mot", vous obtenez la réponse suivante : "mot : masculine word ; note, line ; saying ; mot à mot : word for word ; mot de passe : password ; mot d'ordre : watchword ; à mots couverts : by hints ; avoir des mots avec quelqu'un : fall out with someone ; en un mot : in a word ; prendre quelqu'un au mot : take someone at his word ; ne pas souffler mot : keep one's mouth shut ; sans mot dire : without a word". Word offre donc désormais un dictionnaire bilingue simple. Pour des outils plus complets, vous avez l'embarras du choix sous la forme de CD-Rom. Parmi eux, mentionnons les plus consistants : - Le Grand Bilingue-Dictionnaire des Affaires fr/ang/fr (44 e TTC) de Mysoft. Il s'agit d'un dictionnaire de traduction français/anglais/français, spécialisé dans le vocabulaire des affaires : économie, finance, comptabilité, publicité, marketing, commerce, tourisme, transport, avec distinction entre l'anglais britannique et américain. Il existe une version pour le secteur informatique : logiciels, matériel, télécommunications, multimédia, enseignement assisté par ordinateu... Et une version juridique : le vocabulaire juridique avec ses particularités selon son origine (USA, Common Law) complété par les termes économiques utilisés dans le contexte du droit. Enfin, la version "Entreprise", à 69 e TTC, regroupe les trois précédentes. Elle comprend aussi un dictionnaire bilingue des termes courants et une recherche en texte libre ou par la racine des mots. - Le Dictionnaire Hachette Multimédia Oxfordv2.0, bilingue interactif français/anglais et inversement sur CD-Rom. Il contient le module de traduction instantanée français-anglais Ifinger, 350 000 mots et expressions, et plus de 530 000 traductions. Il est accessible à partir de votre traitement de texte Microsoft Word où il s'intègre à la barre d'outils du logiciel... De nombreux dictionnaires existent aussi dans les autres langues (en particulier espagnol, italien et portugais).

2 Vous êtes "charrette" et vous ne disposez que de quelques heures pour traduire l'intégralité de votre mailing. Comment allez-vous faire ?


Réponse : Revenons à Word 2002. Si vous avez besoin de traduire rapidement des sections de texte plus longues, vous pouvez vous connecter à des services de traduction sur le Web directement à partir du Volet Office Traduction. Vous accédez alors à une page d'accueil vous proposant (actuellement) deux prestataires américains, WorldLingo et Mendez. Outre l'anglais, l'allemand, le brésilien, l'italien, l'espagnol, communs aux deux services, WorldLingo offre de traduire aussi vos textes en chinois, japonais et coréen. Les essais réalisés avec Mendez sont restés infructueux, la page de résultats cherchant indéfiniment à s'afficher en mode sécurisé puis basculant aussitôt en mode non-sécuris... Avec WorldLingo, il suffit de sélectionner le texte à traduire, ou bien de cocher la case "Document entier", puis de choisir la langue de destination avant de lancer l'opération d'un simple clic. Presqu'aussitôt, une page web s'affiche avec la traduction. La traduction reçue du premier paragraphe de la réponse à la première question de cette fiche pratique est la suivante : "You have many means and tools, sometimes already present in your company. Thus, the new grinding of the office automation continuation of Microsoft, Office XP, has it a module of translation of and towards a great number of languages (American and German out of standard). This functionality enables you to translate with stolen word typed in a dedicated zone of the new Office shutter, or a selection within your text. For example, for the word "word", you obtain the following answer :"...". Ce n'est évidemment pas parfait. Notamment, les traductions de "mouture", "dispose-t-elle", "de et vers". Il est donc nécessaire de simplifier votre texte avant de le faire traduire, tant d'un point de vue syntaxique que dans l'utilisation des mots, dont le sens doit être le plus "premier" possible. Si vous ne disposez pas d'Office XP, ou si vous souhaitez recourir à un logiciel possédant une meilleure compréhension du français qu'un produit américano-américain, vous pouvez acquérir un logiciel spécialisé, comme Reverso (60 à 365 e TTC, selon les versions), Systrans (60 à 770 e TTC) ou PowerTranslator (150 e TTC). Ces traducteurs automatiques peuvent souvent vous être utiles pour traduire rapidement les points principaux d'un document. Mais, comme le précise l'aide de Word elle-même, "pour les documents importants ou sensibles, il est recommandé de confier la traduction à un spécialiste, car la traduction par ordinateur n'est pas suffisamment fiable pour garantir une restitution fidèle du sens, des nuances et du ton du texte". Il vous reste alors la traduction classique, par un humain, un vrai ! Et, là encore, le Web peut vous faire gagner du temps : il existe plusieurs services de traduction à distance, à commencer par WorldLingo, qui vous propose une traduction d'un texte de 6 100 signes (966 mots) pour 190 à 270 dollars selon la spécialisation professionnelle du texte. Vous payez par carte bancaire, vous envoyez votre texte par e-mail et vous recevez la réponse, par la même voie, trois jours plus tard au maximum. Vous retrouverez d'autres prestataires on line, grâce à votre moteur de recherche préféré.

Xavier Lucron

Emailstrategie se décline en anglais

Emailstrategie se décline en anglais

Emailstrategie se décline en anglais

L'anglais est la seconde langue à être adoptée par la plate-forme de gestion de campagne d'e-mailing.

[Tendance] Le papier tient le haut de l'affiche

[Tendance] Le papier tient le haut de l'affiche

[Tendance] Le papier tient le haut de l'affiche

Ringard, le papier ? Ses performances et ses atouts indiquent le contraire. Aux États-Unis, le mailing vivrait même son retour en grâce.

[Billet] Picture Chatting, rien que pour vos yeux !

[Billet] Picture Chatting, rien que pour vos yeux !

[Billet] Picture Chatting, rien que pour vos yeux !

"Sens dessus dessous" : tous les quinze jours, la spécialiste du langage Jeanne Bordeau analyse le sens et le poids (marketing) des mots. Aujourd'hui, [...]

Comment réussir sa campagne emailing

Comment réussir sa campagne emailing

Comment réussir sa campagne emailing

Sarbacane Software livre quelques ingrédients pour réussir son emailing. Du pré-header au logo en passant le ratio texte/image, découvrez en [...]

L'avenir de l'e-mailing se joue sur mobile

L'avenir de l'e-mailing se joue sur mobile

L'avenir de l'e-mailing se joue sur mobile

50% des internautes préfèrent lire les e-mails publicitaires sur mobile, selon l'étude "E-mail marketing attitude", menée par le SNCD et NP6. [...]