Recherche

The Search Works arrive dans l'Hexagone

Publié par le

Le spécialiste du référencement marketing ouvre un bureau en France dans le cadre de sa stratégie d'expansion internationale.

  • Imprimer


L'Allemagne en avril, la France en juillet. The Search Works a décidé d'accroître sa présence sur le marché européen du référencement marketing. La société britannique a fait du déploiement international l'axe principal de sa stratégie et devrait continuer sur sa lancée du côté de l'Asie, avec des implantations futures en Corée et au Japon. « Nous voulons être les premiers sur les marchés clés du référencement dans le monde, à savoir le Royaume-Uni, les Etats-Unis, la France, l'Allemagne, la Corée et le Japon », explique Nick Hynes, CEO de The Search Works et ancien fondateur d'Overture Europe. Plus précisément, la société anglaise veut séduire avant tout les grands annonceurs et les agences de marketing et publicité interactives. Comme l'explique Ben Gibson, qui dirige le bureau français, « les grands annonceurs gèrent entre 20 000 et 50 000 mots-clés et il est nécessaire d'utiliser un système de référencement de recherche marketing ». Bidbuddy, l'outil commercialisé depuis quatre ans, propose de gérer, évaluer et mettre à jour automatiquement chaque position de mot-clé dans tous les listings des moteurs de recherche à chaque heure. Un des intérêts de l'automatisation d'un tel système : permettre de segmenter la journée avec des stratégies d'enchères chronométrées en fonction des périodes d'intense activité ou, au contraire, creuses de cyberconsommation. Pourquoi arriver maintenant sur le marché français alors que le produit existe depuis plusieurs années outre-Atlantique ? « Le marché français avait un peu de retard et ne s'est développé que depuis peu. Au Royaume-Uni, le marketing direct perd du terrain face au search marketing. D'ailleurs, les agences qui faisaient exclusivement du MD ont perdu des budgets face à celles qui faisaient du “search”. Et nous pensons que ce phénomène va arriver en France », explique Nick Hynes. Des prévisions confirmées par l'institut JupiterResearch, qui estime à 1,5 Mde les dépenses européennes sur la recherche payée en 2009, contre 358 ME en 2003. Les liens sponsorisés ont donc de beaux jours devant eux. De son côté, The Search Works veut saisir le filon et parle déjà d'une augmentation de capital dès décembre 2006.

Céline Oziel

Kiabi à la conquête de Paris

Kiabi à la conquête de Paris

Kiabi à la conquête de Paris

De retour dans la capitale, le pop up store parisien de Kiabi vient d'ouvrir ce vendredi 25 novembre 2016. Objectif ? S'implanter de façon plus [...]

Décret sur la publicité digitale : l'UDA s'impatiente

Décret sur la publicité digitale : l'UDA s'impatiente

Décret sur la publicité digitale : l'UDA s'impatiente

L'Union Des Annonceurs interpelle le gouvernement sur la publication du décret sur la transparence dans le marché de la publicité en ligne attendu [...]

L'IA est-elle l'avenir du marketing?

L'IA est-elle l'avenir du marketing?

L'IA est-elle l'avenir du marketing?

Tirer le meilleur parti de la donnée pour offrir au consommateur une expérience inédite, automatiser les actions marketing dans une dimension [...]

La Poste personnalise ses créas grâce à la data

La Poste personnalise ses créas grâce à la data

La Poste personnalise ses créas grâce à la data

Pour sa campagne " Côté Pro ", La Poste s'est appuyée sur les techniques de DCO (Dynamic Creative Optimization). Avec un but : traduire la granularité [...]