Recherche

Téléshopping s'ouvre aux nouvelles technologies

Publié par le

Après Internet, le groupe continue de multiplier ses canaux de distribution avec la téléphonie mobile et la télévision interactive.

  • Imprimer


“Pour le moment, l'émission de télévision n'est pas cannibalisée par le e-commerce, mais cela viendra », commentait Laurent Cabrol lors de l'inauguration de la première boutique Téléshopping parisienne en septembre dernier. Le site e-commerce, lancé en 1997, réalise désormais près de 20 % des ventes globales. « Nous pouvons réellement parler de lame de fond. Dans un an, ce chiffre devrait certainement tourner autour de 25 % », anticipe pour sa part Philippe Colliat, directeur marketing de Téléshopping. En réalité, le groupe Téléshopping dispose de deux vitrines en ligne : www.teleshopping.fr, mais aussi un site de ventes événementielles, www.surinvitation.com (136 000 membres et 6 000 clients actifs), dont une nouvelle version vient d'être lancée. Suivi des commandes, garantie satisfait ou remboursé sous 30 jours et offres de parrainage ont notamment été ajoutés à la précédente version. A la différence de la clientèle de l'émission, celle du on line a dix ans de moins et se répartit de façon équilibrée entre hommes et femmes.

Services mobiles avec i-mode

Afin de trouver de nouveaux clients et de rajeunir son image, Téléshopping a choisi de se lancer dans l'interactivité, via le canal 82 sur TPS, et la mobilité, avec une offre sur i-mode de Bouygues Télécom. « Nous pensons que le téléphone mobile est un canal de distribution qui complète bien les autres médias », explique Philippe Colliat. Ce service mobile propose une sélection des meilleurs produits du télé-achat et le paiement par chèque ou Carte Bleue. Un système de reconnaissance évite de trop longues saisies de coordonnées lors du second passage sur le “site mobile”. Téléshopping, qui mise beaucoup sur ces nouveaux canaux, devrait développer d'autres offres similaires, comme l'explique Philippe Colliat : « La cible i-mode est toutefois réduite puisque tous les utilisateurs de téléphonie mobile ne sont pas chez Bouygues et tous n'ont pas souscrit le service i-mode. Nous travaillons donc sur de nouvelles offres, notamment avec les Galeries Lafayette. »

Chiffres clés


Création du site : 1997 Deux vitrines en ligne : teleshopping.fr et surinvitation.com Chiffre d'affaires 2004 : 99 ME Prévisions 2005 : 108 ME.

Céline Oziel

Calendrier de l'Avent du marketer: start-up (J-18)

Calendrier de l'Avent du marketer: start-up (J-18)

Calendrier de l'Avent du marketer: start-up (J-18) Calendrier de l'Avent du marketer: start-up (J-18)

Tous les jours jusqu'à Noël, emarketing.fr vous fait découvrir ou redécouvrir un mot ou une expression du marketing, représentatifs d'une tendance [...]

Chanel ouvre un double pop-up store dans le Marais

Chanel ouvre un double pop-up store dans le Marais

Chanel ouvre un double pop-up store dans le Marais

La maison de couture française vient d'ouvrir une double boutique éphémère située dans le quartier parisien du Marais, qui accueillera le public [...]

Calendrier de l'Avent du marketer: data lake (J-20)

Calendrier de l'Avent du marketer: data lake (J-20)

Calendrier de l'Avent du marketer: data lake (J-20)

Tous les jours jusqu'à Noël, emarketing.fr vous fait découvrir ou redécouvrir un mot ou une expression du marketing, représentatifs d'une tendance [...]

[Tribune] Comment optimiser son budget programmatique ?

[Tribune] Comment optimiser son budget programmatique ?

[Tribune] Comment optimiser son budget programmatique ?

Benoit Cochet, director EMEA audience advertising & programmatic chez Yahoo, livre 5 conseils aux marketers pour s'assurer que leurs campagnes [...]