Recherche

Telemedia.fr : un nouvel opérateur de télécoms

Publié par le

La société, créée récemment par Pierre Guillermo, entend profiter de son prochain statut d'opérateur de télécommunications pour se développer sur le marché des services à revenus partagés.

  • Imprimer


Le 3 mars 2000, Pierre Guillermo a lancé une nouvelle société, telemedia.fr - dont le capital a été porté le 5 mai dernier à 5 millions d'euros (32,5 MF) - qui est désormais la holding financière des trois sociétés qu'il avait créées précédemment. A savoir : Télémédia, fournisseur de services en ligne via les réseaux Audiotel de France Télécom, Media Télématique, centre serveur du groupe, et Europe Multimédia, agence de communication et de multimédia. Dans le cadre de la dérégulation des télécommunications, Télémédia a obtenu de l'ART (Autorité de Régulation des Télécommunications), par une décision en date du 8 mars dernier, des ressources en numérotation qui pourront être exploitées en tant qu'opérateur à partir de 2001. 140 000 numéros de téléphone à revenus partagés ont été réservés par l'ART pour Télémédia, en 14 groupes de 10 000 numéros. Un chiffre à comparer avec les 22 groupes, toujours de 10 000 numéros, réservés à France Télécom et les 7 groupes réservés à Bouygues Telecom. Ces allocations concernent les indicatifs suivants : 0890 (tarifé 1 F par minute au consommateur), 0891 (2 F/mn), 0892 (3 F/mn), 0893 (5 F/mn), 0897 (4 F/appel), 0898 (8 F /appel) et 0899 (autres) ; Télémédia disposant de deux groupes par indicatif. Ces numéros pourront être exploités pour la transmission de messages vocaux et écrits - fonctionnalité rendue possible par l'arrivée des téléphones mobiles à la norme WAP - et dans le futur, avec la norme UMTS, d'images vidéo. « Nous avons choisi de devenir opérateur de services à revenus partagés, explique Pierre Guillermo, afin de pouvoir fournir des lignes à des centres d'appels, des éditeurs de services et des centres serveurs. » L'objectif de telemedia.fr est de générer 25 millions d'appels en 2001 via Télémédia et l'ensemble des serveurs et fournisseurs de services en ligne qui utiliseront ses numéros. A titre de comparaison, le service Audiotel de France Télécom a enregistré 700 millions d'appels en 1999. Le chiffre d'affaires prévisionnel du nouveau groupe a été évalué pour l'exercice à venir (2001) à 344 MF, pour un résultat net après impôt de 89 MF. Enfin, Pierre Guillermo envisage, sous réserve de l'accord des autorités de tutelle, une prochaine introduction de telemedia.fr à la Bourse de Paris.

François Rouffiac

Mobile : où en sont les annonceurs ?

Mobile : où en sont les annonceurs ?

Mobile : où en sont les annonceurs ?

Comment les annonceurs perçoivent-ils le mobile, qui absorbe une part de plus en plus croissante des investissements publicitaires ? Réponse [...]

Robotique : Hease, le robot d'accueil du retail

Robotique : Hease, le robot d'accueil du retail

Robotique : Hease, le robot d'accueil du retail

Hease Robotics présentera au CES Las Vegas 2017 son robot équipé d'intelligence artificielle à destination des acteurs du retail et de l'hospitalité. [...]

Hackathon : innover en mode marathon

Hackathon : innover en mode marathon

Hackathon : innover en mode marathon
Arte
Au coeur de l'hackathon organisé par la chaine de télévision Arte.

Sortir un nouveau produit en 48h chrono ? Telle est la promesse du hackathon. Le phénomène, en plein boom, séduit les marques.