Telecom Italia veut s'imposer en France

Publié par le

Pour profiter au mieux de la croissance du marché de l'ADSL, l'opérateur historique italien lance une filiale française, Telecom Italia France.

  • Imprimer


“Etre l'opérateur haut débit d'excellence en milieu urbain”, tel est l'objectif visé par l'opérateur historique transalpin. Pour soutenir ses ambitions, Telecom Italia prévoit d'investir entre 300 et 400 millions d'euros, dont 150 d'ici fin 2004. Deux centres d'appels (Amiens et Marseille) et un réseau d'agences commerciales dans les principales villes de France seront déployés avant fin 2003. Pour le moins surprenante, l'incursion de Telecom Italia sur un marché déjà fortement concurrentiel répond à de nouvelles opportunités de croissance que l'opérateur entrevoit désormais hors de son marché domestique de la téléphonie fixe, en voie de saturation. « Le nombre de lignes haut débit devrait passer de 10 % aujourd'hui à 35 % en 2006 - 2007 », a expliqué Riccardo Ruggiero, Dg de Telecom Italia, sans toutefois préciser les objectifs visés en France en termes de capture de parts de marché.

Une offre inédite


Pour inaugurer le lancement de ses activités françaises, Telecom Italia s'appuiera sur “Alice”, patronyme de sa gamme d'offres d'accès à Internet destinées au grand public et aux PME. Une particularité : ces offres combinent, ou non, ADSL et téléphone. Elles peuvent être facturées à la durée de la consommation ou au forfait et portent sur des débits inédits (256 Ko, 640 Ko et 1 200 Ko). De même pour les prix : ils vont de 10,95 e mensuels pour du 256 Ko à 59,95 e pour du 1 200 Ko. C'est toutefois en misant sur les services multimédia et la liberté totale de l'abonné que l'opérateur compte faire levier pour séduire les internautes. L'ensemble des offres Alice affranchissent l'utilisateur des traditionnels frais d'abonnement, d'engagement sur la durée, de résiliation, etc. De plus, l'assistance téléphonique est gratuite. Enfin, le frein lié au coût de l'abonnement téléphonique à France Télécom est levé puisque, dès janvier 2004, les clients de Telecom Italia France bénéficieront du dégroupage total, tant pour leurs appels téléphoniques que pour l'accès à Internet.

Nathalie Carmeni

Autres articles

Orange fait son entrée sur le marché des néo-banques
Orange fait son entrée sur le marché des néo-banques Orange fait son entrée sur le marché des néo-banques

Orange fait son entrée sur le marché des néo-banques

Par

entreprise francaise inaugure ce novembre son nouveau service bancaire mobile Orange Bank et devient ainsi le premier acteur telecom investir [...]

Loyalty Company s'attaque à l'Italie
Loyalty Company s'attaque à l'Italie

Loyalty Company s'attaque à l'Italie

Par

Le groupe Loyalty Company accelere en Italie avec ouverture une filiale Kiss The Bride Milan Une expansion qui demontre la volonte de croissance [...]

Alice fait des merveilles au pays de l'affiliation
Alice fait des merveilles   au pays de l'affiliation

Alice fait des merveilles au pays de l'affiliation

Par

Pour implanter sa marque Alice sur le marche francais Telecom Italia renouvelle sa confiance TradeDoubler Pour acquisition de nouveaux clients [...]