Recherche

TOUR D'HORIZON DE L'ATELIER MD D'ARVATO SERVICES

Publié par le

A Noyelles-sous-Lens (Pas-de-Calais), Arvato services a déployé sur 24 000 m2 l'un de ses trois centres névralgiques français. Centres qui traitent un milliard de mailings passant entre les experts bras mécaniques de dizaines de machines.

  • Imprimer


Arvato services, filiale de Bertelsmann, est l'un des premiers prestataires sur l'Hexagone en termes de chiffre d'affaires (212 millions d'euros). Avec seize implantations et cinq mille employés (répartis en métropole et au Maroc), la société propose une offre complète : marketing services (conseil et mise en oeuvre de programmes relationnels), marketing direct (personnalisation et conditionnement de cartes privatives), centre de contacts (gestion multicanal des clients) et logistique (envoi de plis et de colis). Respectivement, chaque pôle d'activité génère 15 %, 30 %, 43 % et 12 % du chiffre d'affaires français. A Noyelles-sous-Lens, Arvato services s'appuie sur le plus gros atelier MD de France. Cet emplacement, de 24 000 m2 au total, dédie 80 % de sa surface à la fabrication des mailings, en prospection ou en Fulfillment fidélisation. Chaque année, un milliard de courriers postaux sortent des machines d'Arvato services pour le compte de ses clients. Sont également produits annuellement des documents personnalisés : 20 millions de cartes de fidélité et 300 millions de mailings monochromes. Petite particularité : Arvato a installé à Noyelles-sous-Lens deux nouvelles presses numériques quadri pour prendre en charge les 300 000 à 500 000 mailings mensuels à données variables. Des chiffres qui devraient facilement doubler dès 2007.

Stockage

Avant le repiquage ou l'assemblage, les mailings sont imprimés chez des prestataires extérieurs. 3 000 emplacements accueillent les palettes et les bobines de papier préimprimé avant qu'elles soient orientées vers les multiples postes de traitement (mise sous film, mise sous pli, façonnage, découpe, personnalisation, etc.). Le matériel imprimé est classé en fonction des clients et des catégories de documents (feuille à feuille, bobine, enveloppe, annexe, etc.).

Façonnage

L'atelier de façonnage est composé d'une quarantaine de groupes de pliage, notamment des machines de la marque Heidelberg. Chaque groupe est constitué différemment de plusieurs modules de finition : découpe, assemblage des documents, collage d'éléments spéciaux, reconnaissance optique de caractères pour le contrôle d'intégrité ou encore pliage (en deux ou trois volets). Ces groupes peuvent aussi bien accepter d'entrer du papier en bobine ou en feuille à feuille et fonctionnent en continu, 7 j/7, 24 h/24.

Repiquage

Premier des trois environnements en salle climatisée, la salle de repiquage est équipée de cinq machines de marque Xerox et OCE (sur un total de dix-neuf solutions réparties en France). Uniquement monochromes, ces presses numériques apportent de la personnalisation aux mailings à envoyer. Cela concerne généralement l'impression du bloc adresse sur l'en-tête du document principal. Alimentées en feuille à feuille ou en bobine, ces cinq presses produisent quotidiennement jusqu'à 1,2 million de pages A4.

Données variables

Seconde salle climatisée, le pôle impression numérique données variables est constitué essentiellement de deux presses HP Indigo (3050 et 5000). Alimentées uniquement en feuille à feuille, ces deux machines sont prises en charge par cinq personnes et produisent intégralement des séries de documents hétérogènes. Avec une capacité de 4 000 feuilles A4 recto/verso par heure, ce matériel peut imprimer jusqu'à huit couleurs simultanément en fonction des besoins (quadrichromie, couleurs d'accompagnement, etc.).

Salle “carte”

Cette salle dédiée à la production de cartes à la demande est le dernier des trois espaces climatisés. Elle comprend cinq chaînes de production différentes, imprimant sur carte plastique en monochrome ou quadri. La plus longue chaîne intègre en ligne l'ensemble du traitement du mailing : impression sur la carte du nom, du code et de la photo, gaufrage du support plastique, repiquage du mailing, pliage, assemblage, collage de la carte, mise sous pli, affranchissement et tri postal, le tout sous contrôle d'une caméra et d'un système de reconnaissance de caractères. Ces machines peuvent expédier une carte en 24 heures et produisent quelque 20 millions de supports personnalisés par an (dont 4 millions avec photo).

Mise sous enveloppe

Le pôle de mise sous pli “pure” est composé de vingtsix machines en provenance d'ABI Graphique, toutes différentes les unes des autres. Si les modules de pliage varient pour s'adapter en fonction des besoins, chaque système est équipé en ligne d'une affranchisseuse pour faciliter le tri postal. Une caméra OCR est également présente sur chaque machine. En revanche, rares sont celles où est installé le logiciel pour prendre en charge la traçabilité des documents, facteur essentiel dans la gestion de dossiers transactionnels (facture, relevé bancaire ou téléphonique, etc.) : ce marché représente 5 % de l'activité de l'atelier MD d'Arvato services et reste donc très minoritaire.

Mise sous film

Si le nombre de documents est trop élevé ou que les dimensions du pli excèdent celles des enveloppes, les mailings sont alors traités par le parc de mise sous film (plastique ou papier). De marque Sitma ou Buhrs, ces systèmes traitent entre cinq et treize documents de dimensions hétérogènes grâce à leurs différents margeurs (aspiration, friction, rotation). Une vingtaine de caméras mobiles équipent ces machines afin de contrôler la cohérence des documents. Ce même système met en oeuvre le tri postal, à l'instar de la mise sous pli. Les films utilisés sont encore très majoritairement en plastique, mais le papier prend chaque année plus d'importance.

Adressage

Le parc de personnalisation et d'affranchissement est l'une des dernières étapes de la chaîne de fabrication. Ici, les machines impriment en données variables l'adresse d'expédition sur les enveloppes (si elle n'a pas déjà été renseignée sur les documents placés à l'intérieur du pli), pèsent l'enveloppe et l'affranchissent. Un pré-tri est également effectué, puisqu'Arvato services réalise la remise en poste. Provenant essentiellement de Buhrs et de Pitney Bowes, ces machines traitent en moyenne 9 000 enveloppes par heure.

Reportage réalisé par Samir Azzemou

Kiabi à la conquête de Paris

Kiabi à la conquête de Paris

Kiabi à la conquête de Paris Kiabi à la conquête de Paris

De retour dans la capitale, le pop up store parisien de Kiabi vient d'ouvrir ce vendredi 25 novembre 2016. Objectif ? S'implanter de façon plus [...]

Twitter déploie les chatbots sur sa plateforme

Twitter déploie les chatbots sur sa plateforme

Twitter déploie les chatbots sur sa plateforme

Twitter annonce l'arrivée de deux nouveaux services - les "messages de bienvenue" et les "réponses rapides" - offrant aux marques la possibilité [...]

USA: les 10 retailers les plus inspirants

USA: les 10 retailers les plus inspirants

USA: les 10 retailers les plus inspirants

Aide à l'arrêt du tabac, service de voiturier dans un centre commercial... Frank Rosenthal, expert en marketing du commerce, revient sur les [...]

Siec 2016

Siec 2016

Siec 2016

Organisé sous le parrainage du Conseil National des Centres Commerciaux, le Siec est le rendez-vous des spécialistes européens du secteur de [...]

La structure divisionnelle

La structure divisionnelle

La structure divisionnelle

La structure divisionnelle organise l'entreprise par divisions, ou centres de profits distincts (activité spécifique, zone géographique particulière, [...]