Sysdema : tout savoir sur le consommateur

Publié par le

Cette nouvelle société, créée par l'ancien directeur informatique de Consodata, veut gérer la connaissance du consommateur.

  • Imprimer


Il y avait le CRM (Customer Relationship Management) Il y a maintenant le CKM (Consumer Knowledge Management). Ce nouveau concept, lancé par la jeune société Sysdema, vise à mettre en oeuvre des processus d'acquisition et de gestion des données de consommation issues d'un consommateur, et non d'un client identifié, et dont les particularités sont d'être malléables et non anticipables. Le consommateur étant la personne qui réagit à des stimuli d'actions marketing, qui n'entraînent pas spécialement des actes d'achat. Sysdema a été fondée en mai 2000 par Jean-Claude Faure, ancien directeur informatique de Consodata (de 1996 à 2000) avec des associés, qui détiennent ensemble 70 % du capital. La société qui va fêter ses un an, est en train de finaliser un tour de table pour trouver un partenaire industriel. « Les données de consommation doivent rentrer dans un système industriel pour rationaliser la connaissance de l'information », explique le P-dg de Sysdema. Pour cela, la société a mis au point une offre globale appelée "Sysdema Refinery". Principe : les données brutes sont collectées comme du pétrole brut et sont "raffinées", afin de pouvoir restituer à l'annonceur la connaissance de ses consommateurs.

Gestion de données multiformes


De façon plus concrète, Sysdema héberge et gère les bases de données d'annonceurs à travers une nouvelle solution technologique, qui permet d'exploiter pour leur compte tout ce qui alimente une base de données marketing. De son côté, le client a accès à sa base à travers une technologie d'interface qui permet de segmenter, de façon très rapide, tous les critères qui composent son univers marché. « Notre plus, assure Jean-Claude Faure, c'est la maîtrise de la gestion des données multiformes, qui permet à un annonceur d'émettre des actions sans se soucier de la manière, dont les données vont être intégrées dans son système d'information. » Par exemple : les questionnaires, les ODR, les appels vers des call centers, les réactions à des e-mails sont des données multisources, qui doivent rentrer dans le même système d'information. Sept niveaux fondamentaux composent le système Sysdema Refinery : la gestion de toute la matière possible, la norme industrielle des données, qui passe par une normalisation des données, le concept d'unicité (sur les foyers, les individus), l'alimentation, l'acquisition de connaissance, la restitution de la puissance d'une base de données marketing et la mémorisation de tous les événements marketing. Cette solution a déjà été retenue par Publicis Dialog pour gérer la base de données marketing des consommateurs intéressés par les véhicules haut de gamme de Renault et ce, pour onze pays. Elle a également été choisie pour gérer la campagne marketing du lancement de la Laguna 2, et pour la base de données marketing des Parfums Lanvin. Sysdema est par ailleurs partenaire d'Informix et d'Oracle. Sysdema estime que le marché est mûr en termes d'externalisation de cette problématique. Son objectif étant de réaliser en décembre 2001 un chiffre d'affaires se situant entre 6,50 MF et 7 MF.

Sophie Mensior

Autres articles

5 technologies bientôt incontournables
5 technologies bientôt incontournables

5 technologies bientôt incontournables

Par

Le numerique en finit pas de bouleverser les comportements des consommateurs Pour repondre leurs nouvelles attentes les start up rivalisent [...]

Applis mobiles: un point de contact clients incontournable
Applis mobiles: un point de contact clients incontournable

Applis mobiles: un point de contact clients incontournable

Par

App Annie fournisseur de donnees pour le marche des applications mobiles publie une etude sur la place cle que les applications mobiles occupent [...]

Quand les marques se muent en service public
Quand les marques se muent en service public

Quand les marques se muent en service public

Par

Loin des seules preoccupations mercantiles nombre de marques ont fait de espace public leur terrain expression et de business Une tendance qui [...]

Retail : comment attirer les seniors ?
Retail : comment attirer les seniors ?

Retail : comment attirer les seniors ?

Par

Pour les marques les plus de 60 ans representent un enjeu de taille tant leur nombre croit et leurs modes de consommation evoluent Mais encore [...]