Recherche

Spontex se frotte au SMS

Publié par le

En utilisant les outils de communication plébiscités par les jeunes, Spontex a enrichi sa BDD et élargi sa cible d'acheteurs potentiels. Séverine Happel, directrice de clientèle chez The Net Group, l'agence en charge de l'opération, donne son point de vue.

  • Imprimer

Le marché du SMS commence à prendre son envol...


Séverine Happel : C'est un marché neuf en pleine explosion avec un potentiel énorme. Jusqu'à présent, le marché était désorganisé et les annonceurs réticents à mettre en place des campagnes SMS du fait de la limitation du média, du coût de l'opération et des résultats souvent décevants (dus à l'achat de fichiers mal ciblés par exemple). Maintenant, le marché se structure. Nous pouvons qualifier et quantifier des cibles, mettre en oeuvre des campagnes marketing de recrutement et/ou de fidélisation. Avec les SMS + et MMS, nous pouvons proposer des projets intéressants à nos clients, dotés d'une véritable stratégie marketing et d'un contenu convivial.

Pour quel type d'opération les annonceurs ont-ils fait appel à vous ?


S. H : Toute la réussite d'une campagne réside dans le contenu de l'offre mais pas seulement. Une campagne d'information pure et simple est vouée à l'échec. Dans les campagnes que nous avons créées, nous avons toujours privilégié l'aspect interactif et ludique de façon à maximiser les remontées. Nous avons mis en place des opérations de conquête et de fidélisation, mais dans la plupart des cas, les annonceurs se servent des campagnes SMS comme un outil de recrutement.

Spontex vous a sollicité pour une campagne qui alliait du SMS et de l'e-mail ?


S. H : Spontex souhaitait créer une campagne événementielle à l'occasion de La Saint-Valentin et basée sur sa mascotte "Ernie le hérisson", le but recherché était de générer du trafic sur le site internet. Nous avons donc créé un univers décliné autour de la Saint Valentin, le principe étant : pour la Saint-Valentin, offrez gratuitement à l'élu(e) de votre coeur des SMS simples ou SMS pré-établis, des logos (dessinés par l'agence à l'effigie d'Ernie), des sonneries de portables (créées par l'agence).

Comment cela s'est-il traduit dans les faits?


S. H : La personne était invitée à se rendre sur le site internet relooké Saint-Valentin pour l'occasion (l'adresse du site étant relayée sur les affiches 4 x 3, et sur le spot TV diffusé avant la Saint-Valentin). L'internaute choisissait d'envoyer des SMS, logos et sonneries aux personnes de son choix. Le destinataire recevait le message avec la mention "Offert par Spontex" et l'invitant lui aussi à se rendre sur le site. Un pari réussi : le plan de marketing viral mis en place par l'agence a parfaitement fonctionné : plus de 15 000 SMS envoyés et plusieurs milliers de numéros de téléphone enregistrés.

Quelles sont les raisons qui peuvent motiver un annonceur à utiliser ce média, malgré la limitation de texte imposée par le SMS ?


S. H : Nous devons mettre au point un message efficace en 160 caractères, et même moins. C'est l'offre contenue dans le message qui est importante. Trois raisons peuvent motiver un annonceur : grâce au taux de couverture des portables en France, on peut toucher un large public ; la rapidité de diffusion et le retour d'impact quasi immédiat et enfin la possibilité de contacter précisément une clientèle ciblée prête à recevoir des messages SMS se rapportant à ses centres d'intérêts.

Peggy Cardin

Spontex lance le compte Twitter le plus propre

Spontex lance le compte Twitter le plus propre

Spontex lance le compte Twitter le plus propre Spontex lance le compte Twitter le plus propre

Pour le lancement de son nouveau balai, Spontex crée un compte Twitter entièrement blanc, avec des tweets vierges de tout caractère... à première [...]

Spontex rénove son image

Spontex rénove son image

Spontex rénove son image

Le leader des éponges réaffirme son leadership, renforce sa marque et clarifie sa structure packaging.