Recherche

Soft Computing se lance dans le traitement de l'adresse internationale

Publié par le

En faisant appel à Gérard Clerquin et en s'appuyant sur le logiciel Code 1 Plus International, Soft Computing veut apporter un service de traitement de l'adresse internationale sur 190 pays.

  • Imprimer


Nouvelle offre On connaît Soft Computing pour ses activités d'externalisation de processus marketing (gestion de bases de données marketing, études, data mining, gestion de campagnes marketing). Aujourd'hui, la société de conseil et de services en gestion de la relation client (CRM) veut ajouter une nouvelle corde à son arc et a choisi de se positionner sur le créneau du traitement de l'adresse... internationale. Soft Computing va désormais proposer une offre de traitement et de correction d'adresses basée sur les référentiels postaux des 190 pays membres de l'Union Postale Universelle (dont la totalité des membres de la future Europe des 25). Pour développer cette offre, elle s'est entourée des compétences d'un spécialiste du traitement de l'adresse internationale depuis plus de 10 ans, en l'occurrence, Gérard Clerquin. Fondateur d'OBIMD International, il avait rejoint le groupe de Bernard Lepidi, Adressing Technology, en 2000, groupe lui-même racheté par CortexLaser à la fin de l'année 2001. Pour assurer cette nouvelle offre, Soft Computing intègre le logiciel Code 1 Plus International de la société américaine Group 1 Software. Celui-ci fonctionne en batch et en interactif sur la majorité des systèmes d'exploitation. Il s'appuie sur le référentiel des 190 pays de l'Union Postale Universelle. Le redressement, la normalisation et la vérification postale sur la France et l'international sont proposés en traitement externalisé et en mode ASP. Ils peuvent être complétés par des solutions complémentaires d'enrichissement comme, par exemple, une base de plusieurs centaines de milliers de prénoms internationaux, permettant de préciser la civilité, de découper la zone nom/prénom et de prédire l'âge à partir des scores prénoms. Pour cette nouvelle offre, Soft Computing prévoit une centaine de clients actifs en 2004.

Sophie Mensior

Soft Computing lance AdressReady

Soft Computing lance AdressReady

Soft Computing lance AdressReady Soft Computing lance AdressReady

La spécialiste du traitement de données propose une solution de correction et d'enrichissement d'adresses internationales à distance.

Pourquoi faut-il démocratiser la data ?

Pourquoi faut-il démocratiser la data ?

Pourquoi faut-il démocratiser la data ?

Partager la compréhension et le traitement de la donnée à l'ensemble des métiers de l'entreprise. La démarche, data-driven, a beaucoup à apporter [...]

Cloud Computing World Expo

Cloud Computing World Expo

Cloud Computing World Expo

Rendez-vous du Cloud Computing et des Datacenters, ce salon consacré aux enjeux et aux usages du cloud propose aux visiteurs un panorama du [...]