Recherche

Signature électronique : Finaref ouvre la voie

Publié par le

L'établissement bancaire est le premier acteur français à appliquer cette technologie à la vente à distance de produits financiers.

  • Imprimer


“Nouveau ! Vous pouvez désormais signer votre contrat directement en ligne. Avec la signature électronique, plus besoin de courrier ni de timbre.” Tel est le message sonore qui accueille le client Finaref dans son espace personnel. Le spécialiste de la vente à distance de produits financiers peut en effet se vanter d'être le premier à proposer la signature électronique dans son secteur. Pour l'heure, la société préfère prendre ses précautions avec une version pilote à destination des clients déjà référencés qui porte uniquement sur les avenants de contrats. Pour asseoir sa solution, Finaref procède en quatre étapes : depuis le 11 avril, les internautes peuvent souscrire une carte Visa et une assurance en ligne. Une fois le cap des 600 signatures électroniques atteintes, l'établissement passera à la phase d'industrialisation en étendant sa solution aux avenants de contrats. En 2007, la société proposera des crédits complémentaires en ligne. Enfin, la solution devrait être proposée aux prospects, une fois réglée la problématique des pièces justificatives à fournir, en général, sous forme papier. « La signature électronique est une évidence pour Finaref à partir du moment où un tiers des échanges avec nos clients se fait par Internet et un client sur cinq est acquis par le canal web », explique Nicolas Denis, directeur clientèle et responsable du marketing direct. La signature électronique, mise en place avec le cabinet de conseil Alténor et qui repose sur la solution Quicksign de la société Keynectis, est garantie par Cedicam (filiale flux et paiements du Crédit Agricole). Pour garantir la sécurité du processus, cinq étapes sont nécessaires : authentification, autorisation, confidentialité et archivage des données. Depuis la mise en place de la solution, Finaref enregistre en moyenne vingt contrats en ligne par jour, un chiffre trois fois supérieur à celui du papier ! Un résultat encourageant, d'autant que, selon un sondage réalisé récemment en ligne, 75 % des répondants étaient prêts à signer en ligne un avenant de contrat, une réserve d'argent ou un prêt personnel.

Céline Oziel

Faire des affaires aux Pays-Bas

Article écrit par Channable

Channable

Faire des affaires aux Pays-Bas

Faire des affaires aux Pays-Bas Faire des affaires aux Pays-Bas

Dans la mondialisation actuelle, nous avons de plus en plus affaire à des partenaires et des clients étrangers. Surtout dans le domaine du e-commerce [...]

Ce que le Data Driven Marketing ne doit pas faire oublier

Article écrit par Espace Direct

Espace Direct

Ce que le Data Driven Marketing ne doit pas faire oublier

Ce que le Data Driven Marketing ne doit pas faire oublier

Le Data Driven Marketing est un outil formidable pour renforcer votre connaissance client et développer votre business. Mais ses nombreuses [...]

Comment tirer pleinement parti du marketing mobile

Comment tirer pleinement parti du marketing mobile

Comment tirer pleinement parti du marketing mobile

Avec la baisse drastique des frais d'itinérance des données pour les mobinautes européens, il y a fort à parier que l'Internet mobile va connaître [...]

Qui sont les 30 premiers acheteurs en programmatique ?

Qui sont les 30 premiers acheteurs en programmatique ?

Qui sont les 30 premiers acheteurs en programmatique ?

Le Syndicat des régies internet (SRI) publie, pour la troisième année consécutive, son top 30 des acheteurs en programmatique, en 2016, dans [...]

Piper-Heidsieck à la conquête des upper millenials

Piper-Heidsieck à la conquête des upper millenials

Piper-Heidsieck à la conquête des upper millenials

La maison de champagne, vieille de plus de 230 ans, joue l'alliance entre son histoire prestigieuse et de nouveaux codes pour séduire les trentenaires. [...]