Recherche

Sage tente de convaincre en trois temps

Publié par le

Le spécialiste des logiciels de gestion comptable et financière a choisi de combiner mailing papier, e-mailing et télémarketing. Des opérations multicanal aux résultats prometteurs.

  • Imprimer


Après une première expérience encourageante en janvier 2005, Sage a décidé de renouveler en mai dernier son “tour de France” en collaboration avec l'agence Adelanto. Le principe : communiquer sur l'organisation de séminaires dans plusieurs grandes villes de France en exploitant différents canaux. Pour cette seconde édition, la société a décidé de combiner le mailing traditionnel, l'e-mailing puis le télémarketing, l'opération s'étant étendue de fin avril à fin mai 2005. Cinq versions différentes ont été, à chaque fois, envoyées en fonction de la ville concernée (Paris, Lille, Aix, Lyon et Strasbourg). Au total, 12 000 mailings et 6 900 e-mails ont été diffusés, suivis peu après de 2 500 appels téléphoniques incitant les destinataires à s'inscrire au petit-déjeuner sur les nouvelles normes comptables.

Effet de levier du télémarketing

Le taux de retour moyen de l'opération s'élève à 4,4 %. Autre résultat : « Le timing de l'opération s'est révélé un facteur de réussite important avec une diminution du taux d'injoignables », relève Laurent Azières, directeur général d'Adelanto. Les résultats par média montrent, pour leur part, l'importance de l'utilisation de tous les canaux, avec des taux de retour d'environ 17 % pour le mailing, 13 % pour l'e-mailing et 65 % pour le phoning. « Le télémarketing produit un effet de levier sur les inscriptions via les autres canaux. Il sert de relais, d'où l'importance de l'utilisation de tous les canaux », explique Laurent Azières. Sage, de son côté, semble satisfait des résultats, puisque l'éditeur lançait, en novembre dernier, une troisième opération multicanal sur le thème des séminaires.

[Tendance] Le papier tient le haut de l'affiche

[Tendance] Le papier tient le haut de l'affiche

[Tendance] Le papier tient le haut de l'affiche

Ringard, le papier ? Ses performances et ses atouts indiquent le contraire. Aux États-Unis, le mailing vivrait même son retour en grâce.

L'avenir de l'e-mailing se joue sur mobile

L'avenir de l'e-mailing se joue sur mobile

L'avenir de l'e-mailing se joue sur mobile

50% des internautes préfèrent lire les e-mails publicitaires sur mobile, selon l'étude "E-mail marketing attitude", menée par le SNCD et NP6. [...]

E-mailing B to B: la lecture sur mobile en hausse

E-mailing B to B: la lecture sur mobile en hausse

E-mailing B to B: la lecture sur mobile en hausse

L'observatoire de l'e-mailing B to B du premier semestre 2015 fait le point sur les campagnes d'e-mailing. Résultats et bonnes pratiques.

E-mail vs SMS marketing : le match

E-mail vs SMS marketing : le match

E-mail vs SMS marketing : le match

La mesurabilité et l'interactivité de l'e-mailing tient à dragée haute aux campagnes par SMS, dotées d'une excellente délivrabilité, selon l'étude [...]

Mailing Papier : prenez le pouvoir sur vos budgets

Mailing Papier : prenez le pouvoir sur vos budgets

Mailing Papier : prenez le pouvoir sur vos budgets

Plus qualitatif que l'email, l'impact du mailing postal adressé n'est plus à démontrer. Pourtant, établir en amont son réel budget peut s'avérer [...]