Recherche

Rothschild "popularise" par le "e"

Publié par le

Trois mois après la mise en orbite de Nabab, filiale de la Société Générale, c'est au tour de la Compagnie Financière Edmond de Rothschild Banque de lancer son établissement multicanal, E-Rothschild. Objectif : rallier une clientèle plus "grand public". Mais pas fauchée.

  • Imprimer


La Compagnie Financière Edmond de Rothschild Banque lance sa banque à accès multicanal. E-Rothschild répond en quelque sorte à un schéma de conquête de clientèle inverse à celui déployé par le groupe Société Générale avec le lancement de Nabab en juin dernier (voir Interview, page 50).

Dépôt minimal : 10 000 €


Alors qu'avec sa nouvelle filiale multicanal, la Société Générale monte en gamme et vise une clientèle carrément haut-du-panier, la banque Rothschild entend s'ouvrir à une clientèle plus "grand public". Mais pas fauchée pour autant puisque E-Rothschild impose un dépôt minimal de 10 000 euros dans le cadre de son produit phare, un fonds commun de placement à capital garanti, baptisé "Inoxydable". L'offre d'E-Rotschild sera accessible par courrier, Web, Minitel et téléphone, via un centre de contacts (0810 55 55 55) employant une quinzaine de conseillers et ouvert du lundi au vendredi de 9 à 19 h et le samedi de 10 à 18 h. Exactement comme chez Nabab, chaque client sera suivi par trois conseillers susceptibles de lui répondre ou de le contacter par téléphone, par mail ou via le Net. Contrairement à Nabab, la banque proposera compte courant, carte bancaire et chéquier. « Le lancement d'E-Rothschild ne nécessite pas un énorme investissement, juste quelques millions d'euros », affirme Laurent Dorpe, directeur général. La banque a opté pour un lancement discret, sans déploiement publicitaire, préférant « écrire à une clientèle sélectionnée », comme se contente d'indiquer le Dg, qui ajoute qu'il travaille avec l'agence Ailleurs Exactement. L'agence serait l'une de celles que Nabab aurait écartées après compétition.

Muriel Jaouën

Calendrier de l'Avent du marketer: mobilegeddon (J-15)

Calendrier de l'Avent du marketer: mobilegeddon (J-15)

Calendrier de l'Avent du marketer: mobilegeddon (J-15) Calendrier de l'Avent du marketer: mobilegeddon (J-15)

Tous les jours jusqu'à Noël, emarketing.fr vous fait découvrir ou redécouvrir un mot ou une expression du marketing, représentatifs d'une tendance [...]

Calendrier de l'Avent du marketer: noventhique (J-16)

Calendrier de l'Avent du marketer: noventhique (J-16)

Calendrier de l'Avent du marketer: noventhique (J-16)

Tous les jours jusqu'à Noël, emarketing.fr vous fait découvrir ou redécouvrir un mot ou une expression du marketing, représentatifs d'une tendance [...]

Les chatbots : avenir du service client ?

Les chatbots : avenir du service client ?

Les chatbots : avenir du service client ?

71% des consommateurs américains souhaitent être capables de résoudre par leurs propres moyens, les problèmes relatifs à une commande, plutôt [...]

Calendrier de l'Avent du marketer: s-marketing (J-17)

Calendrier de l'Avent du marketer: s-marketing (J-17)

Calendrier de l'Avent du marketer: s-marketing (J-17)

Tous les jours jusqu'à Noël, emarketing.fr vous fait découvrir ou redécouvrir un mot ou une expression du marketing, représentatifs d'une tendance [...]

Les nouveaux métiers du marketing en 2016

Les nouveaux métiers du marketing en 2016

Les nouveaux métiers du marketing en 2016

Quels ont été les métiers, compétences et technologies les plus demandés en 2016 ? Découvrez en infographie l'état des lieux de toutes les évolutions [...]