Recherche

Restructuration chez Duke

Publié par le

L'agence interactive prend un nouveau départ avec une avalanche de promotions internes et de nouveaux services, plus cohérents.

  • Imprimer

La Duke V2, après neuf ans d'existence, se renforce et se restructure. Après le départ de Christine Santarelli, associée fondatrice de l'agence avec Matthieu de Lesseux, une remise à plat de l'organisation a entraîné une vague de nominations. Aucun recrutement, la promotion était de mise. Le patron de Duke, qui entend davantage se concentrer sur le développement de l'agence en étant plus souvent à l'extérieur, a ainsi délégué le management interne à Emmanuelle Paille, qui devient manager général, une création de poste. Côté business, Bertrand Janny devient directeur des stratégies et encadre quatre planneurs. En complément, une cellule «new business» est créée. Elle sera pilotée par Guillaume Cabrère et Nathalie Litvine. Tous deux auront pour objectifs de travailler sur les compétitions et de faire une sélection judicieuse des budgets auxquels l'agence devra participer. Par ailleurs, Aurélie de Villeneuve et Christopher Oldcorn, déjà proches de Christine Santarelli, vont chapeauter la création et veiller à développer cette activité à l'extérieur et à détecter de nouveaux talents. Dans la lignée, des «villages», dirigés par un directeur de création, voient le jour. Le principe? Environ cinq personnes, représentant l'ensemble des métiers de l'agence, travaillent à l'année pour deux ou trois clients. «L'idée est de donner des responsabilités à des managers, de stabiliser les équipes et de développer la connaissance client autour de ces budgets», précise Matthieu de Lesseux. Enfin, un nouveau pôle, baptisé «Emerging média», est lancé, implémenté avec succès dans le réseau américain Razorfish. «Il regroupe tout ce qui peut se faire en digital, en dehors du Web: RFID, Bluetooth, mobile, consoles, affiches interactives... tous les médias émergents.», note le patron de Duke. Selon la direction, le délai de mise en place de cette nouvelle organisation ne devrait pas prendre plus de six mois.

M.-J. L.

La nouvelle ère des smart shoppers

La nouvelle ère des smart shoppers

La nouvelle ère des smart shoppers La nouvelle ère des smart shoppers

Le consommateur d'hier s'est transformé en un " smart shopper " à la recherche de nouveaux repères promotionnels. Décryptage.

Hackathon : innover en mode marathon

Hackathon : innover en mode marathon

Hackathon : innover en mode marathon

Sortir un nouveau produit en 48h chrono ? Telle est la promesse du hackathon. Le phénomène, en plein boom, séduit les marques.

Marketing BtoB : plus d'opportunités que jamais !

Marketing BtoB : plus d'opportunités que jamais !

Marketing BtoB : plus d'opportunités que jamais !

Le marketing BtoB a souvent été le parent pauvre du marketing, souffrant d'une image austère, laissant moins de place à la créativité. Pourtant, [...]

Alimentaire : le marketing du "sans" a de l'avenir

Alimentaire : le marketing du "sans" a de l'avenir

Alimentaire : le marketing du "sans" a de l'avenir

Bien-être et alimentaire vont désormais de pair : c'est le nouveau duo de choc mis en avant par les distributeurs et les industriels. Un discours [...]