Recherche

Recruter on line

Publié par le

Moteurs de recherche, liens sponsorisés, jeux-concours en ligne… permettent de trouver des prospects.

  • Imprimer


La difficulté, sur Internet, est de se faire voir de l'internaute. Première technique : les moteurs de recherche, comme Google ou Yahoo. « C'est intéressant pour les annonceurs qui proposent des produits très pointus. Il faut que le lien renvoie à un formulaire, car le but est d'avoir les coordonnées des intéressés, pas simplement de créer du trafic sur le site », explique Hervé Paolini, directeur de l'agence Direct One. Les jeux-concours et sondages on line sont très courants sur le Web. Ils permettent de faire passer quelqu'un du statut de suspect à celui de prospect. « Cela permet aussi de rentabiliser l'espace publicitaire », note Antoine de Lasteyrie, directeur associé de l'agence de marketing relationnel et interactif FullSix. Les liens sponsorisés, qui apparaissent sur les pages de réponse des moteurs de recherche, sont également efficaces, à condition d'avoir au préalable défini les bons mots clés. Dans la mesure où l'annonceur ne paie son audience qu'en fonction des clics générés sur son site, la technique permet de maîtriser à l'avance le coût d'acquisition de trafic. Quant à l'e-mailing, s'il constitue un bon canal de fidélisation, il est peu recommandé pour la conquête pure. « Il n'est adapté que si l'on vend un produit cher et en forte affinité avec l'internaute », souligne Antoine de Lasteyrie. Christine Buscailhon, directrice conseil au sein de l'agence Everest, reste, quant à elle, plutôt sceptique : « Il convient de faire attention à ce que l'on recrute sur le Net. Il n'est pas garanti que les prospects se transforment en clients. Et c'est d'autant plus difficile lorsque l'annonceur ne propose pas d'achats en ligne ».

Quelques conseils pour recruter en ligne


Stéphane Olaizola, consultant chez Emailing Solutions, donne quelques conseils pour récupérer des adresses depuis son site : Proposer quelque chose en échange de l'information (newsletter, bons de réduction…) ; Préférer une inscription en deux temps, avec demande de l'adresse puis qualification ; Indiquer la fréquence des messages qui seront envoyés par l'annonceur et éventuellement ses partenaires ; Présenter clairement les mentions légales ; Faire un test de la syntaxe de l'adresse sur la page de saisie ; Prévoir un message de confirmation, car l'internaute peut inscrire quelqu'un d'autre ; Ne pas exiger de mot de passe pour un abonnement à une newsletter.

Céline Oziel

Où en est le data driven marketing & advertising?

Où en est le data driven marketing & advertising?

Où en est le data driven marketing & advertising? Où en est le data driven marketing & advertising?

En seulement trois ans, le data driven marketing & advertising (DDMA) est passé d'une discipline de niche à un axe de développement stratégique [...]

5 clés pour bien collaborer avec son CIO

5 clés pour bien collaborer avec son CIO

5 clés pour bien collaborer avec son CIO

À l'heure où les données règnent en maître au sein des directions marketing, les CMO font de plus en plus appel aux CIO pour "faire parler" [...]

Comment postuler aux offres d’emploi digital en 2017?

Article écrit par Digitalent

Digitalent

Comment postuler aux offres d’emploi digital en 2017?

Comment postuler aux offres d’emploi digital en 2017?

Comment postuler aux offres d'emploi du web ? Quel est le parcours le plus simple pour un candidat en quête d'opportunités de qualité dans le [...]

Adieu personas, bonjour IA !

Adieu personas, bonjour IA !

Adieu personas, bonjour IA !

Les personas, ces clients-types créés par les services marketing, vivent leurs dernières heures. Selon Venkat Nagaswamy, CEO de l'éditeur de [...]