Recherche
Se connecter

Recruter on line

Publié par le

Moteurs de recherche, liens sponsorisés, jeux-concours en ligne… permettent de trouver des prospects.

  • Imprimer


La difficulté, sur Internet, est de se faire voir de l'internaute. Première technique : les moteurs de recherche, comme Google ou Yahoo. « C'est intéressant pour les annonceurs qui proposent des produits très pointus. Il faut que le lien renvoie à un formulaire, car le but est d'avoir les coordonnées des intéressés, pas simplement de créer du trafic sur le site », explique Hervé Paolini, directeur de l'agence Direct One. Les jeux-concours et sondages on line sont très courants sur le Web. Ils permettent de faire passer quelqu'un du statut de suspect à celui de prospect. « Cela permet aussi de rentabiliser l'espace publicitaire », note Antoine de Lasteyrie, directeur associé de l'agence de marketing relationnel et interactif FullSix. Les liens sponsorisés, qui apparaissent sur les pages de réponse des moteurs de recherche, sont également efficaces, à condition d'avoir au préalable défini les bons mots clés. Dans la mesure où l'annonceur ne paie son audience qu'en fonction des clics générés sur son site, la technique permet de maîtriser à l'avance le coût d'acquisition de trafic. Quant à l'e-mailing, s'il constitue un bon canal de fidélisation, il est peu recommandé pour la conquête pure. « Il n'est adapté que si l'on vend un produit cher et en forte affinité avec l'internaute », souligne Antoine de Lasteyrie. Christine Buscailhon, directrice conseil au sein de l'agence Everest, reste, quant à elle, plutôt sceptique : « Il convient de faire attention à ce que l'on recrute sur le Net. Il n'est pas garanti que les prospects se transforment en clients. Et c'est d'autant plus difficile lorsque l'annonceur ne propose pas d'achats en ligne ».

Quelques conseils pour recruter en ligne


Stéphane Olaizola, consultant chez Emailing Solutions, donne quelques conseils pour récupérer des adresses depuis son site : Proposer quelque chose en échange de l'information (newsletter, bons de réduction…) ; Préférer une inscription en deux temps, avec demande de l'adresse puis qualification ; Indiquer la fréquence des messages qui seront envoyés par l'annonceur et éventuellement ses partenaires ; Présenter clairement les mentions légales ; Faire un test de la syntaxe de l'adresse sur la page de saisie ; Prévoir un message de confirmation, car l'internaute peut inscrire quelqu'un d'autre ; Ne pas exiger de mot de passe pour un abonnement à une newsletter.

Céline Oziel

Sur le même sujet

EDF livre son retour d’expérience sur la DMP Weborama
Data
Weborama
EDF livre son retour d’expérience sur la DMP Weborama

EDF livre son retour d’expérience sur la DMP Weborama

Par Weborama via Marketme

Les responsables du projet DMP d’EDF interviendront le 31 mai 2018 au Hub Lab, dans le cadre d’un WeboBreakfast, pour livrer leurs premiers [...]

Connaissance de mon audience et Retargeting Intelligent
Data
Data Company
Connaissance de mon audience et  Retargeting Intelligent

Connaissance de mon audience et Retargeting Intelligent

Par Data Company via Marketme

Bien souvent, les e-commerçants payent pour mener les internautes sur leur site ! Néanmoins, après un temps de navigation plus ou moins long, [...]

4 idées reçues sur le RGPD
Data
4 idées reçues sur le RGPD

4 idées reçues sur le RGPD

Par Floriane Salgues

Le RGPD passionne autant qu'il effraie. À quelques jours de son entrée en vigueur, l'affolement ou la méconnaissance confinent bien souvent [...]

RGPD : Comment sécuriser ses données ?
Data
RGPD : Comment sécuriser ses données ?
PHOTOMORPHIC PTE. LTD.

RGPD : Comment sécuriser ses données ?

Par Floriane Salgues

Assurer la confidentialité et la sécurité des données personnelles n'est plus une option en 2018. Le Règlement général sur la protection des [...]