Rapp Collins Europe : la France à l'honneur

Publié par le

Christophe Chenut, directeur général de Rapp Collins France, va devenir président et CEO de Rapp Collins Europe Continentale, chairman du board européen. L'occasion de faire le point sur la philosophie de ce réseau.

  • Imprimer


C'est en 1993 que Bernard Brochant, président de DDB International a demandé à Henri Goditiabois-Deacon, de prendre en charge le réseau Rapp Collins en Europe Continentale, jusqu'alors plutôt hétéroclite. « Le réseau s'est bien développé depuis et nous avons plus que doublé les revenus dans l'ensemble des pays », indique Henri Goditiabois-Deacon. Parmi les différents pays, c'est la France qui a fait la plus belle percée. Ce qui a incité Henri Goditiabois-Deacon à choisir Christophe Chenut comme successeur, une fonction qu'il occupera à partir du 15 décembre prochain. D'ici là, le manager français pourra compter sur l'aide de son prédécesseur, qui reste chairman honoraire. « J'ai impérativement besoin de temps pour rentrer dans la fonction, d'autant que je continue à m'occuper de l'agence française. J'aurais besoin de m'appuyer sur l'expérience d'Henri Goditiabois-Deacon et sur celle de Jean-Louis Maigret », commente Christophe Chenut. Le réseau Rapp Collins en Europe est présent dans onze pays : Belgique, Danemark, Finlande, France, Allemagne, Grèce, Italie, Norvège, Pays-Bas, Espagne, et Portugal. Principe du groupe : pas d'ouverture d'agence Rapp Collins si cela ne se justifie pas. « Nous avons fait des tests pour démarrer une agence en Hongrie, qui n'ont rien donné, donc nous n'avons pas ouvert », explique Henri Goditiabois-Deacon.

De forts développements locaux


Autres préceptes qui guident la construction de ce réseau : la majorité du capital des agences Rapp Collins est détenue par les agences DDB, et les managers locaux sont toujours actionnaires, ce qui permet une meilleure identification entre le manager et son entreprise. Le réseau se caractérise d'ailleurs par de forts développements locaux plutôt que par une coordination de budgets internationaux. Plusieurs types de réunions sont prévus entre les managers, mais la principale source de contact du réseau reste les échanges quotidiens entre les agences sur différents cas. Le réseau compte bien rester sur sa lancée et envisage d'ouvrir peut-être d'ici à deux ans en Pologne et en Hongrie.

SOPHIE MENSIOR

Autres articles

Adcity débarque aux États-Unis
Adcity débarque aux États-Unis

Adcity débarque aux États-Unis

Par

Apres la France en 2015 puis Europe Amerique latine et Asie pacifique Havas Group ouvre le premier bureau Adcity americain New York

Nicolas Favre nommé directeur général d'adidas France
Nicolas Favre nommé directeur général d'adidas France

Nicolas Favre nommé directeur général d'adidas France

Par

Personnalite marketing de annee 2016 Nicolas Favre occupait les fonctions de CMO de la filiale francaise adidas dont il prend aujourd hui la [...]

Du mouvement à la tête de Criteo
Du mouvement à la tête de Criteo

Du mouvement à la tête de Criteo

Par

ex licorne francaise championne du retargeting nomme Gregory Gazagne au poste de Vice president executif Global Revenue Operations Cedric [...]

Rapp Collins se réorganise
Rapp Collins se réorganise

Rapp Collins se réorganise

Par

Rapp Collins Rapp Digital et Brand Business Consulting Management Services trois entites de DDB France ont fusionne pour donner naissance [...]

Meccano lance son robot Spykee avec Rapp Collins Paris
Meccano lance son robot Spykee avec Rapp Collins Paris

Meccano lance son robot Spykee avec Rapp Collins Paris

Par

Rapp Collins Paris realise une campagne pour le lancement de Spykee le robot de Meccano Elle sera declinee en France Grande Bretagne et aux [...]

Rapp Collins Paris laisse place à Rapp
Rapp Collins Paris laisse place à Rapp

Rapp Collins Paris laisse place à Rapp

Par

Ce changement de nom reflete la strategie et les methodes nouvelles que agence deploie dans tous les pays