Recherche

RELATIONS ANNONCEURS ET PRESTATAIRES

Publié par le

Après un an d'application, l'Observatoire du hors média (OHM) a fait le bilan de la charte de la Médiation inter-entreprises et de la Compagnie des dirigeants et acheteurs de France. L'OHM souhaite aujourd'hui mettre en place un accord de branche pour le secteur de la communication globale.

  • Imprimer

Charte, label, accord de branche: l'Observatoire du hors média (OHM) accroît progressivement son niveau d'exigence pour améliorer les relations entre annonceurs et prestataires de la communication globale. Lors de sa réunion plénière du 11 décembre 2012, l'association a fait le bilan de la première année d'application de la charte des bonnes pratiques de la Médiation inter-entreprises et de la Compagnie des dirigeants et acheteurs de France (CDAF). «Les 42 signataires ont parfaitement intégré les dix points de la charte, avec plus ou moins d'efficacité», résume Dominique Scalia, président de l'OHM.

Afin de progresser, l'association va s'appuyer sur la mise en place de trois groupes de travail de la Médiation inter-entreprises qui porteront sur la formation à la mise en oeuvre de la charte, l'appréciation du coût total dans une politique d'achats et sur le thème «comment donner de la visibilité aux acteurs de la filière». Parallèlement, l'OHM continue à enregistrer de nouvelles adhésions à la charte: parmi celles-ci, Synpase, le syndicat national professionnel des prestataires techniques du spectacle vivant et de l'événement (200 adhérents), et la Fédération française des métiers de l'exposition et de l'événement (FFM2E), qui représente 90 entreprises Présent lors de la réunion plénière de l'OHM, le médiateur des relations interentreprises, Pierre Pelouzet, a confirmé la création d'un label pour les entreprises signataires qui appliquent des politiques d'achats responsables en conformité avec les dix engagements de la charte. Enfin, l'OHM et la CDAF ont l'ambition de mettre en place, cette année, un accord de branche entre les annonceurs et les prestataires centré sur un programme partagé d'innovation et une meilleure écoute des offres des sous-traitants Pour Dominique Scalia, «cette démarche vise à mettre en oeuvre des résultats opérationnels et concrets».

www.observatoirehorsmedia.com

F. G.

La communication globale, c'est 41 000 entreprises

La communication globale, c'est 41 000 entreprises

La communication globale, c'est 41 000 entreprises

La communication globale pese presque 35 milliards euros et regroupe 41 000 entreprises est notamment ce que nous apprend OHM qui publie la [...]

La communication tient le cap par temps de crise

La communication tient le cap par temps de crise

La communication tient le cap par temps de crise

Observatoire du Hors Media OHM et Altares publient une etude sur economie de la communication globale en France Objectif analyser lesenjeux [...]