Recherche
Se connecter

Qui, quoi, où, quand, comment ?

Publié par le

Quelques questions à se poser avant de choisir son support de fidélisation.

  • Imprimer


- Quelle technologie pour la carte ? - Système ouvert ou système propriétaire ? - Carte mono-enseigne ou multi-partenaire ? - Carte gratuite ou payante ? - L'enseigne, la marque, est-elle suffisamment connue pour supporter le lancement d'un programme de fidélisation reposant sur un sentiment d'appartenance ? - Quel type de diffusion choisir ? - Quel cycle de vie ? - Quel type de personnalisation ? - Quelle cible spécifique ? - Comment la carte va-t-elle renseigner la BDD et comment va-t-elle être alimentée par la base ? - Quelles échéances pour mesurer la rentabilité (les programmes de fidélisation génèrent rarement de rapides retours sur investissement) ?

Lexique


Carte privative : carte non bancarisée. Encodage : opération consistant à intégrer des données sur une piste magnétique. (Dans le cas d'un microprocesseur, on dira que l'on "charge la puce"). Fraiser : découper une pastille dans la carte afin d'y introduire le microprocesseur. Griller : détruire les positions de contact sur la carte. Piste : bande magnétique que l'on appose à la carte et qui permet l'enregistrement de données par encodage. Puce : microprocesseur intégrant le programme d'un système d'exploitation complexe. Il s'agit d'un support de traitement de l'information composé de microcircuits électroniques intégrés et présenté sous la forme d'une rondelle de silicium. En anglais, ship. PVC : Polyvinyle de chlorure, matière plastique composant le support carte. Sans contact : se dit d'une carte permettant une identification sans insertion dans un lecteur. Transac : norme française en matière de pistes magnétiques.

Sur le même sujet

Data

Par Floriane Salgues

RGPD, DMP, IA... sont quelques uns des acronymes qui ont marqué le secteur des data en 2018. Best of des sujets les plus marquants.