Recherche

Quatre outsourcers dans les champs

Publié par le

Bertelsmann Services, Quali-Phone, Teletech International et Quali-Contact annoncent la création de quatre call centers en province. A la clé : 1 000 emplois créés.

  • Imprimer


Rouen, Laval, Metz, ou encore Cosne-sur-Loire... La province attire les centres d'appels. Et on la comprend : les sommes engagées par les entreprises pour l'implantation de nouveaux sites sont souvent convaincantes. Mais, surtout, les centres d'appels sont fortement générateurs d'emploi. Bertelsmann Services, qui ouvre en novembre un site à Metz, vise les 500 emplois, dont 400 dès la fin mars 2000. Avec un investissement de 22 millions de francs pour le seul équipement des postes de travail. En s'installant près de Rouen à Mont-Saint-Aignan, pour un lancement des activités mi-septembre, Quali-Phone, filiale de Call Center Alliance, entend de son côté créer 400 emplois, pour un investissement total de 80 millions de francs sur trois ans. Autre outsourcer à choisir la province (mais c'est là son credo), Teletech International investit pour sa part 4,4 millions de francs dans l'installation technique d'un call center à Laval dont l'ouverture est prévue pour la fin de l'année et qui doit à terme employer 80 personnes. Quant à QualiContact, filiale du DVL Associés, il vient d'ouvrir à Cosne-sur-Loire un plateau de 24 postes pour un investissement de 1,5 millions de francs.

DISCOURS PRO DOMO DES COLLECTIVITÉS


Cette vague d'implantation d'outsourcers en province s'inscrit dans un mouvement très général d'auto-promotion de la part des collectivités territoriales. De fait, les institutions locales, qui rivalisent d'arguments souvent assez similaires, y vont toutes de leur écot pour parachever leur plaidoirie. Dans le cas de Bertelsmann, la Ville de Metz prend en charge la location des locaux (3 200 m2), le propriétaire s'engageant de son côté à réaliser des travaux d'aménagement à hauteur de 6 à 7 millions de francs. Quant à la Région Lorraine, elle devrait subventionner 25 % des travaux d'aménagement et financer la partie formation. Pareillement, le Conseil Régional de Haute-Normandie participera à la formation des recrues de Quali-Phone avec un apport qui pourrait équivaloir à 650 000 francs pour 150 téléconseillers. Quant à Teletech, l'outsourcer devait signer mi-septembre un protocole d'accord avec François d'Aubert, président de la Communauté de Communes du Pays de Laval. La CCPL s'engageant à mettre à la disposition de Teletch un bâtiment réhabilité puis à construire ou rénové un deuxième bâtiment.

Muriel Jaouën

Comment postuler aux offres d’emploi digital en 2017?

Comment postuler aux offres d’emploi digital en 2017?

Comment postuler aux offres d’emploi digital en 2017?

Comment postuler aux offres emploi du web Quel est le parcours le plus simple pour un candidat en quete opportunites de qualite dans le milieu [...]