Recherche

Quand le groupe 3 Suisses International s'allie à la Camif

Publié par le

Le groupe 3 Suisses International, la Maif et la Casden apportent 40 millions d'euros à la Camif, dans le cadre de sa recapitalisation. Des synergies métiers sont envisagées entre les deux vépécistes.

  • Imprimer


Pour se redresser, le groupe Camif devait procéder à une recapitalisation, ainsi que l'avait annoncé Philippe L'Hermitte, son directeur général (voir MD n° 75, p. 60). La première phase a consisté en une opération de fusion par voie d'absorption des sociétés Camif Catalogues, Camif Magasins et Camif Services par la société mère Camif. Ce qui a permis de dégager un montant de 80,5 Me. Le groupe vient de procéder à la deuxième étape du processus. Et non des moindres. Le groupe Camif renforce ses fonds propres grâce à un apport de 40 ME par trois partenaires : le groupe 3 Suisses International, la Maif et la Casden. Les deux partenaires de l'économie sociale sont loin d'être des inconnus pour la coopérative : la Maif (fondateur de la Camif) lui avait racheté des locaux lors d'opérations de cession d'actifs immobiliers et la Casden est actionnaire à hauteur de 49 % de la filiale de crédit de la Camif. La véritable nouveauté est l'arrivée d'un partenaire privé, en l'occurrence le deuxième groupe de vente à distance français. Les deux partenaires envisagent de créer des synergies métiers. Outre le renforcement des fonds propres à hauteur de 40 ME, le groupe Camif devrait ainsi développer son activité de vente aux particuliers (pôle personnes physiques) et améliorer ses résultats par l'élargissement de sa clientèle. Validé à l'unanimité par un vote du conseil d'administration de la Camif le 17 octobre dernier, ce projet d'alliance a été ensuite présenté aux instances représentatives du personnel de la Camif et à celles de la Maif. Ce dossier devait être soumis pour décision aux conseils d'administration le 5 novembre.

Sophie Mensior