Recherche

Quand le conseil épouse la technologie

Publié par le

L'agence Kenya a intégré le groupe High Co. Leur objectif : bâtir le premier groupe indépendant de communication opérationnelle par croissance interne et externe.

  • Imprimer


Longtemps affiliées à des groupes publicitaires, certaines agences de communication opérationnelle cherchent de nouvelles voies. C'est ce qu'a fait dernièrement Kenya, qui a quitté FCB, dont elle était filiale depuis quelques années , pour rejoindre le groupe High Co, qui de son côté allie marketing et technologie (cartes à puces, système de scanning et de traitement informatique des données ). Après diverses propositions, l'agence a opté effectivement pour un choix "non-publicitaire". « Notre rapprochement constitue l'alliance du conseil et des nouvelles technologies. Nous proposons une offre nouvelle sur le marché », commente Eric Salomon, directeur associé de Kenya.

Nouvelle configuration du groupe


Selon les termes de l'accord, le groupe High Co a pris 100 % de Kenya, tandis que les managers de l'agence disposent d'une participation de 4 % dans la holding High Co. Dans ce nouvel ensemble, Kenya prend la direction du conseil stratégique et de la création, tandis que High Co continue de développer les activités de produits et de technologies. Côté organisation pratique, les équipes de High Co Paris et de Kenya sont regroupées dans le même immeuble, à Levallois-Perret. L'agence de communication opérationnelle aborde ainsi une nouvelle étape de son histoire. Créée en 1989 par Valérie Bagros et Eric Salomon, Kenya avait ensuite intégré le groupe FCB, qui possédait 53 % du capital de l'agence, le reste était détenu par six associés : les deux fondateurs, Pascal Guibert, Michel Wen, Florence Cotel et Martial Bouillol. L'enseigne (30 MF de marge brute en 1997) compte parmi ses clients principaux : Quick, Toshiba, Europcar, Mc Cain, l'Equipe, Hollywood Avec ce rachat, le groupe High Co pèse 100 MF de marge brute et rassemble 203 personnes (143 chez High Co et 60 chez Kenya). Le groupe nouvellement configuré ne compte pas en rester là. Au programme : l'intégration d'une société de multimédia, et d'une entreprise spécialisée dans les bases de données, d'ici à la fin de l'année.

SOPHIE MENSIOR

Le groupe Editialis rachète Eurokapi

Le groupe Editialis rachète Eurokapi

Le groupe Editialis rachète Eurokapi

Le groupe de communication plurimedia vient de faire acquisition Eurokapi qui rejoint Wefactory Co agence conseil editoriale et evenementielle [...]

Tati mis en vente par le groupe Eram

Tati mis en vente par le groupe Eram

Tati mis en vente par le groupe Eram

Tati le celebre discounter cherche un repreneur apres sa mise en vente par le groupe Eram La marque cumule les pertes depuis plusieurs annees [...]