Recherche

Quand Sebo devient sebo.com

Publié par le

IBM et 8 entreprises partenaires se sont réunies pour transformer Sebo en sebo.com. Cette opération "Tremplin e-business" est destinée à être transposée en province, voire en Europe.

  • Imprimer


Les discours théoriques c'est bien, la réalisation pratique c'est mieux. Face aux diverses questions que se posent les entreprises pour réussir leur passage à la nouvelle économie, une initiative intéressante a été menée en janvier dernier, lors de l'opération "Tremplin e-Business". IBM et huit acteurs de l'e-business, à savoir Cisco, Cegetel, Ariba, Nokia, Ogilvy, Shipvision, cadremploi.fr et freelance.com, se sont associés pour faire passer, en direct, une entreprise en activité, à la nouvelle économie. En l'occurrence, la société Sebo, qui vend des objets promotionnels et qui fonctionne avec des commerciaux chargés de démarcher les grands comptes. Les raisons de ce passage : la société souhaitait augmenter la superficie de son marché et prospecter le secteur des PME-PMI. Avec des technologies e-business, elle peut s'adresser à des milliers d'entreprises de ce type, ce que ne peuvent faire les commerciaux. Autre raison invoquée : le désir d'apporter une meilleure qualité de service à ses clients. Concrètement, la société a été mise dans une "sphère", au Palais des Congrès, pour réaliser ce passage sous les yeux des visiteurs. Pour réussir cette transformation, l'entreprise s'est entourée de cinq pôles : un pôle marketing et communication avec Ogilvy, un pôle logistique avec Shipvision, filiale de La Poste, un pôle ressources humaines avec deux partenaires cadremploi.fr et freelance.com, un pôle financement avec IBM Global Financement et un pôle technologique avec Cegetel pour la partie téléphonie, Nokia pour la partie téléphonie mobile, Cisco pour les solutions réseaux pour Internet, Ariba pour l'aspect place de marché et e-procurement, IBM pour les solutions e-business. A côté de cette démonstration en live était organisée en parallèle une série de conférences, qui abordaient les thèmes du passage à la Net Economie. « Nous avons eu beaucoup d'inscrits, dont des grands comptes pour moitié, ce qui prouve l'intérêt des entreprises pour cette problématique. Ce qui a plu, c'est le côté réel de l'opération », avance Joël Rubino, directeur du marketing d'IBM pour l'Europe de l'Ouest. « Dans une deuxième étape, nous allons régionaliser l'événement, en partenariat avec des Chambres de Commerce et d'Industrie dans les grandes villes de France », poursuit-il. Avec l'idée de choisir une entreprise locale et de la faire passer à son tour, en temps réel, à la Net Economie. Ce "Tremplin e-business" doit constituer un fil rouge tout au long de l'année sur le Web, dans le but d'établir un dialogue entre les entreprises et les partenaires de l'opération. Dans la foulée, ce projet créé par IBM France doit être proposé au reste de l'Europe.

Sophie Mensior

[Cannes Lions] Les campagnes françaises les plus primées

[Cannes Lions] Les campagnes françaises les plus primées

[Cannes Lions] Les campagnes françaises les plus primées

La 64e édition du Festival International de la Créativité s'est clôturée ce samedi 24 juin 2017. Sur les 41.170 travaux publicitaires en compétition, [...]

L'e-mailing, un long voyage pas si easy

L'e-mailing, un long voyage pas si easy

L'e-mailing, un long voyage pas si easy

Pour Hervé Sevestre, directeur marketing du portail d'infomédiation Easy voyage, la délivrabilité est une équation avec toujours de nouvelles [...]

Sloggi innove pour conquérir les trentenaires

Sloggi innove pour conquérir les trentenaires

Sloggi innove pour conquérir les trentenaires

La marque suisse de sous-vêtements Sloggi veut conquérir de nouveaux marchés avec des campagnes décalées en s'appuyant sur son savoir-faire [...]