Recherche

Quand Oracle France optimise ses données

Publié par le

Afin de disposer d'une BDD marketing optimisée dans son utilisation et sa mise à jour, Oracle France a fait appel à CBC Développement pour consolider des données. Eclairage sur la méthode utilisée.

  • Imprimer


Dans le but de mieux travailler les différents segments de base clients et prospects, Oracle France entendait consolider un certain nombre de données provenant de sources extérieures (Bottin, Dun & Bradstreet, SCRL et Comm'back) avec celles de ses deux principales sources internes. « L'objectif, explique Marc De Buck, alors responsable du système d'information marketing d'Oracle France et désormais consultant indépendant spécialisé dans le nettoyage et la valorisation de données, était de pouvoir établir et conserver des liens entre ces différents fichiers afin de pérenniser des enrichissements. Et, une fois l'ensemble des identifiants intégré, de pouvoir acheter, à tout moment et de manière ciblée, des mises à jour ou des compléments auprès de tel ou tel fournisseur. » Pour chaque origine, les données étaient enregistrées en deux parties : le fichier des entreprises contenant la raison sociale, l'adresse complète et les données liées et le fichier des interlocuteurs contenant les informations sur les contacts. Chaque fichier possédant un numéro d'identifiant unique société, permettant d'assurer le lien entre une entreprise et ses contacts ou interlocuteurs. Un des principes de base de la démarche mise au point par CBC Développement a consisté à ne pas effacer les enregistrements en double, mais à conserver pour chacun d'eux son origine et à l'enrichir des numéros uniques d'enregistrement (propres à chaque fichier) en cas de présence dans un ou plusieurs autres fichiers. « Ainsi, commente Claude Biton, P-dg de CBC Développement, il était possible de construire l'enregistrement final à partir du meilleur des informations de chaque fichier et de faciliter la vie de la BDD en demandant les mises à jour ou compléments également les meilleurs. » CBC a appliqué une démarche en plusieurs étapes : restructuration et normalisation postales de chacun des fichiers entreprises ; restructuration et normalisation non postales de chacun des fichiers entreprises et interlocuteurs ; déduplication intra fichier pour chaque origine au niveau des entreprises et des interlocuteurs ; réunification de l'ensemble des fichiers et enfin déduplication inter fichiers, aux niveaux entreprises et interlocuteurs. « Il était important, commente Claude Biton, de ne pas tout fusionner dès le départ, afin de conserver des informations propres à chaque origine fichier et d'appliquer éventuellement des procédures spécifiques. Il fallait également obtenir un détail d'information maximum afin d'augmenter la souplesse et la puissance de déduplication. » Pour celles-ci, CBC a utilisé son logiciel Télé Mission Data + dont l'algorithme de comparaison, qui opère des calculs sur les lettres et les mots, permet d'établir un pourcentage de ressemblance. « Ce système, précise Claude Biton, permet de ne pas être inféodé à une clé unique telle que le match code. Par ailleurs, il procède de manière itérative, permettant de parfaire la déduplication. » « Cette opération de pérennisation de la base, conclut Marc De Buck, nous a permis d'obtenir une meilleure vision de notre territoire. » Menée en 1997, elle a été suivie d'une autre opération du même type à l'occasion d'Oracle Expo, avec l'intégration dans la BDD marketing des données concernant les visiteurs et présents, ou non, aux conférences.

FRANÇOIS ROUFFIAC

Forum Oracle Digital Transformation

Forum Oracle Digital Transformation

Forum Oracle Digital Transformation

Témoignages utilisateurs, études de cas, démonstrations....dédié à la transformation numérique, ce forum propose aux participants de venir construire [...]

Audience mobile : Médiamétrie élargit sa mesure

Audience mobile : Médiamétrie élargit sa mesure

Audience mobile : Médiamétrie élargit sa mesure

La société d'études média combine des données user-centric et site-centric pour mieux appréhender l'Audience Internet Mobile qui représentait [...]