Recherche

QXL renouvelle son modèle de distribution

Publié par le

Le leader européen des ventes aux enchères en ligne accomplit une transmutation de son business modèle autour du concept du "drop ship".

  • Imprimer


Le site d'enchères QXL inaugure en France une phase de transition de son business modèle pour optimiser les circuits de distribution de ses produits, du référencement à la livraison directe du client final, avec un service gratuit de traçabilité des colis. Ce nouveau business modèle réduit les intermédiaires et optimise les flux d'informations et de marchandises entre QXL, ses partenaires et les internautes connectés sur les sites français, anglais, allemand, italien, hollandais et norvégien de QXL. Cette nouvelle organisation entraîne la disparition de l'entrepôt hollandais dans lequel QXL stockait les marchandises achetées à ses fournisseurs européens avant de les expédier. Désormais, l'acheteur ayant remporté le produit à la clôture de l'enchère reçoit une confirmation de son achat par e-mail. Ce message lui indique les références de son produit, le numéro du colis et la date de livraison ainsi qu'un lien URL permettant de suivre en temps réel sur le site de QXL la livraison de son produit jusqu'à son domicile.

NOUVEL OUTIL DE TRACKING DES COMMANDES


Le succès de ce modèle repose en grande partie sur les solutions de commandes et de livraisons conçues spécifiquement pour QXL par les constructeurs et les grossistes. La sélection de ces partenaires est par conséquent rigoureuse, QXL leur imposant une charte de qualité de prestations. Ces entreprises doivent ainsi être en mesure de fournir une visualisation des stocks et de réservation des commandes, un outil de tracking du colis, une couverture européenne des zones de livraison, une livraison directe au domicile de l'acheteur final dans un délai maximal de 5 jours, une livraison chez le particulier en matinée, soirée et week-end, et des garanties de retour de 14 jours et/ou d'échange express pour les produits refusés. Le premier partenariat, signé en France et étendu à toute l'Europe, a été initié avec Ingram Micro, le premier grossiste européen de produits informatiques ; Data Media, Casio ou encore JPS Entertainment étant sur le point de suivre. Un partenariat complémentaire a d'autre part été signé avec le transporteur Securicor, filiale du groupe Deutsch Post, afin de faire retirer directement depuis leurs centres de stockage les produits de fournisseurs ne possédant pas de structure de livraison suffisante.

ELIMINER LES FRAIS DE STOCKAGE


« Le site français QXL.fr, à l'origine de cette nouvelle politique de distribution, est le premier à lancer ce modèle de commerce électronique, déclare Bruno Teboul, directeur des achats et des opérations chez QXL. Chacun des maillons de cette nouvelle chaîne de distribution tire un avantage direct en optimisant sa rentabilité. Nous souhaitions éliminer nos frais d'entrepôt et de stockage en développant un procédé de virtualisation des stocks et d'optimisation des coûts et flux de marchandises pour offrir un niveau de service jusque-là jamais déployé en Europe. » QXL.com a récemment fait son entrée à la Bourse de Londres et sur le NASDAQ, et a atteint en 1999 un CA de l'ordre de 200 MF. Sa base de données paneuropéenne regroupe 260 000 membres.

Tanguy Leclerc