Recherche

PriceMinister sort le grand jeu !

Publié par le

Des jeux, des lots, du marketing viral, du MD et des bannières, tels sont les ingrédients du concours en ligne orchestré et animé par PriceMinister. Le but : traduire le succès du site par un événement d'envergure.

  • Imprimer


C'est le troisième anniversaire du site spécialiste de l'échange de produits d'occasion entre particuliers. Pour fêter l'événement, l'enthousiasme est de mise, la générosité aussi. Pour la première fois depuis son lancement, le site organise un jeu concours d'envergure avec, en prime, des dotations hautement attractives. Un an de salaire, soit 45 000 euros, seront offerts au premier gagnant plus, au choix, un voyage “Globe-trotter” autour du monde valable pour deux personnes, ou un voyage d'une valeur de 5 000 euros pour une personne. Enfin, l'option “cocooner” ravira les plus gourmets puisqu'elle leur permettra de déguster des repas dans de grands restaurants français un an durant. Budget total de l'opération : 60 000 euros. Bref, en matière de cadeaux, on ne fait pas dans la demi-mesure. Et pour cause : le principe du jeu repose en grande partie sur une mécanique virale qui, comme chacun sait, tire son succès (ou son échec) de sa capacité à enthousiasmer (ou décevoir) les participants. Pour faire monter la sauce, PriceMinister mise sur un jeu à l'esprit très communautaire où chaque membre pourra augmenter ses chances de gains en réalisant différentes activités. Quant au relais entre les participants, il sera soutenu par un système de parrainage. Ce principe est d'autant plus cher à PriceMinister qu'il lui a permis de recruter un tiers de ses membres à l'époque du lancement des activités (interview de Pierre Kosciusko-Morizet, p.34). Pour assurer un large écho à l'événement, la participation au jeu est simplifiée au maximum : une inscription en ligne, une adresse e-mail, un accord éventuel à recevoir des propositions commerciales de la part des partenaires du site et voilà, le compte du joueur est activé ! Rien n'est pour autant aussi facile qu'il n'y paraît. Pour mettre toutes les chances de son côté, chaque joueur est invité à parrainer un maximum d'amis jusqu'à plus soif, lesquels sont à leur tour sollicités pour reproduire le même schéma, chaque inscription permettant de cumuler des bulletins et de décupler ses possibilités de remporter le gros lot. Une originalité majeure : sa durée, de près d'un an. Amorcé en février 2004, le concours s'achèvera en fin d'année, sur une note de suspense : un tirage au sort parmi les joueurs les plus performants de ce marathon qui désignera, in fine, l'heureux vainqueur.

Soutenir la dynamique par un mix marketing direct on et off


En prévision d'éventuelles périodes d'essoufflement, un savant dispositif de marketing on et off line viendra relayer et relancer ponctuellement la dynamique du jeu. Au programme : l'envoi d'un mailing postal portant sur 3 millions de foyers, un dispositif on line mêlant pop-ups, bannières, liens sponsorisés, e-mailing… L'objectif étant de toucher 10 millions d'individus dès le premier mois de lancement des activités. Les débuts s'avèrent prometteurs : suite à l'envoi d'une première vague d'e-mailing, diffusée le 19 février, portant sur l'ensemble de la base du site (1,2 million de membres), le jeu enregistrait une moyenne de 50 000 inscriptions par jour. Reste à confirmer ce premier succès car, comme dit le vieil adage, les vrais champions se révèlent sur la distance…

Nathalie Carmeni