Recherche

Premier faux pas pour Nomatica

Publié par le

Après le rachat de son concurrent direct au Royaume-Uni, Nomatica annonce des résultats décevants.

  • Imprimer


Christophe Cornuejols devra-t-il revoir sa stratégie de développement ? Une chose est certaine, les derniers résultats de Nomatica s'inscrivent bien en dessous des prévisions. En dépit de la croissance significative de son chiffre d'affaires, passé de 29,6 à 54,9 millions d'euros entre les exercices 2002-2003 et 2003-2004, Nomatica affiche une perte nette de 1,4 million d'euros. Bilan toutefois à relativiser à la lueur d'autres indicateurs. La marge brute s'est sensiblement améliorée passant de 13,4 % du CA en 2003 à 14,1 % en 2004, et la croissance de son CA (+ 85,3 %) est nettement supérieure à celle du marché de la photo numérique (+ 50 %). Autant de prouesses qui ont valu à Nomatica de se maintenir au cinquième rang de sa catégorie sur le marché hexagonal et qui, d'après Christophe Cornuejols, confortent malgré tout la stratégie, un mix de développement paneuropéen et de croissance externe. En effet, afin de renforcer ses positions au Royaume-Uni, Nomatica a opté pour le rachat, en juin dernier, d'Internet Direct. Ce site, concurrent direct de Nomatica et ex-numéro un du marché britannique, se trouvait de fait en mauvaise passe financière depuis 2003. Autant d'investissements qui ont dû peser dans les comptes. Pour Christophe Cornuejols, « la principale erreur a été d'externaliser le centre d'appels, un choix excellent pour l'image mais aux coûts prohibitifs. Le suivi de la facturation des frais de port a également contribué à plomber nos comptes. Le tout se chiffrant à près de 1,6 ME. » Depuis, des mesures d'urgence ont été prises : priorité à la réduction des coûts internes et rapatriement du call center. Sans oublier un nouvel axe de croissance : le tirage photo. Ce service sera étendu à l'ensemble des pays européens où Nomatica commercialise ses produits.

Points clés


‘ CA du 1er trimestre de l'exercice 2004-2005 : 14 ME (+ 68 %). ‘ En 2004-2005, la société compte réaliser un CA de 105 ME.

Nathalie Carmeni

Nomatica à la conquête

Nomatica à la conquête

Nomatica  à la conquête Nomatica  à la conquête

Quatre nouveaux sites rejoignent la galaxie européenne du spécialiste B to C d'appareils photo et vidéo numériques.

Nomatica racheté par Expansys

Nomatica racheté par Expansys

Nomatica racheté par Expansys

La société britannique reprend le spécialiste de la vente de produits high-tech sur Internet.

Levillagephoto.com chez Nomatica

Levillagephoto.com chez Nomatica

Levillagephoto.com chez Nomatica

Première opération de croissance externe pour Nomatica. Par ce rachat, la société compte renforcer son positionnement de spécialiste dans l'univers [...]