Recherche

Pitney Bowes s'empare de Secap

Publié par le


Pitney Bowes a confirmé l'acquisition pour un montant d'environ 220 millions d'euros de Secap SA, filiale française de Fimalac. Un rachat qui permet à la société américaine de renforcer son implantation géographique en Europe. Secap détient plus de 30 % des parts du marché français des machines à affranchir, et environ 60 % de ses bénéfices proviennent des revenus générés par la location de ses machines. Au terme de l'exercice clos le 31 décembre 2000, Secap affichait un chiffre d'affaires atteignant 602 millions de francs. Le moyen pour Pitney, selon Michael J. Critelli, son Pdg, « d'accroître de façon significative notre présence sur le marché européen, et en particulier en France, le troisième plus grand marché de traitement du courrier dans le monde. »

Olivier Brusset

Portrait-robot des médias sociaux à l'ère chatbot

Portrait-robot des médias sociaux à l'ère chatbot

Portrait-robot des médias sociaux à l'ère chatbot

L'institut Harris Interactive a présenté la cinquième édition de son baromètre Social Life consacré aux médias sociaux. Le point sur les tendances [...]

Le Data Marketing : parcours du combattant ?

Article écrit par MEDIARITHMICS

MEDIARITHMICS

Le Data Marketing : parcours du combattant ?

Le Data Marketing : parcours du combattant ?

Lundi 10h : réunion hebdomadaire au département marketing. La directrice annonce les grandes lignes d’une campagne d’activation marketing scénarisée [...]

7 conseils pour optimiser des mailings B to B

7 conseils pour optimiser des mailings B to B

7 conseils pour optimiser des mailings B to B

L'e-mail reste un élément de communication privilégié en B to B, puisque 41% des professionnels ont acheté un produit après avoir reçu un e-mail [...]

Le nombre d'e-mails commerciaux décroît en 2016

Le nombre d'e-mails commerciaux décroît en 2016

Le nombre d'e-mails commerciaux décroît en 2016

Les marques plébiscitent toujours le mail pour communiquer avec leurs clients, mais privilégient des envois moins nombreux et davantage ciblés. [...]