Recherche

Pierre Paperon

Publié par le

Si, de son propre aveu, le nouveau Dg de Last minute France ignore tout du secteur du tourisme, il en sait long, en revanche, en matiére de voyages...Fragments d'une existence vécue comme un voyage au bout de la vie

  • Imprimer


Le dire d'emblée : Pierre Paperon, un homme pas comme les autres. Voilà un Dg, fraîchement nommé, qui vous reçoit avec le même entrain que celui que l'on réserve aux amis du samedi soir. Le sourire est large, l'homme est facétieux et son parcours, presque une fable. Sa "never ending story" auto-initiatique commence en Algérie, que sa famille quitte, pour la France, alors qu'il à 2 ans et demi. Cet Hexagone, dont il regrette aujourd'hui l'incapacité à se réformer, il l'a définitivement adopté, dans son coeur et dans sa tête. Une tête décidément bien faite, structurée à Math Sup/Math Spé, puis aux Arts et Métiers, où il passe avec succès le concours d'ingénieur. Atypiques, ses premières fantaisies de jeunesse portent déjà la marque du défi. Alors qu'il a tout juste 25 ans, le voilà aux prises avec la construction d'une centrale hydraulique. L'ambition est simple : alimenter en électricité la demeure de ses grands parents, opération qu'il achève après 5 000 heures de travail. Pour la petite histoire, l'engin fonctionne toujours. Mais ce n'est là que le premier des nombreux challenges d'une existence placée sous le signe du dépassement de soi. Une quête de sens, presque boulimique. Son credo : « Transformer un maximum d'expériences en conscience. » Cette révélation le conduira toujours plus loin, toujours plus haut, pour, dit-il, « résoudre l'énigme que l'on est pour soi-même ». En pratique, cela se traduit par une succession d'aventures tantôt extrêmes, souvent dangereuses, jamais banales ! Service militaire : deux ans embarqué sur le sous-marin à propulsion nucléaire "Le Redoutable". Là, à 300 m de profondeur avec 12 mégatonnes à bord et zéro contact avec l'extérieur, son odyssée des profondeurs résonne comme un écho de "20000 lieux sous les mers", lecture d'enfance. Après cette épopée abyssale, il enchaîne sur un tour du monde. Il a aimé le Japon, et surtout la langue nippone, qui le fascine. Au point d'exiger de lui-même un apprentissage poussé. « Jy ai consacré 10 heures de cours par jour, jusqu'à le parler couramment. » Après quoi, histoire de se réacclimater à la France, il récidive dans les études. Cette fois, le challenge, c'est l'ISA, après un MBA à HEC. L'homme est assoiffé de connaissances. Et d'expériences. Vie professionnelle : là encore il diversifie les épreuves passant de la pub, chez Equateur, au cabinet de conseil McKinsey. Puis il crée Operandi, sa propre société de conseil en stratégie. Qu'il revend un an plus tard. Nous sommes en 1999 et Internet alimente déjà passions et illusions... Il crée alors Alta Vista France, un portail internet au patronyme prémonitoire..., dont il devient ensuite le Dg Europe, avant de quitter le bateau quand la tension se fait trop pressante. Fin de la comète internet ! Le bouffeur de vie se prend de nouveau de passion pour l'exploration. LEverest en ligne de mire. « L'objectif était de fêter mes 40 ans sur le toit du monde. » Un rien risqué. Mais il est de ceux qui refusent d'envisager la peur comme une limite. Ses freins sont ailleurs : dans le sens des responsabilités. A trois quarts d'heure du but, l'oeil congelé par le froid, il n'oublie pas la promesse faite à ses enfants de revenir en vie, et rebrousse chemin. L'aventure se poursuivra dans les pages d'un livre qui narre tout de sa rencontre avec l'inconscient collectif, des 40 ans fêtés face à 240 millions d'années... Cette parenthèse de sa vie, une ligne sur son CV, ne manque pas de séduire le groupe Lastminute. Qui l'engage pour développer le marché français. Son nouveau défi: rendre ridicule l'objectif fixé par les dirigeants anglais - résorber les 10 % de pertes et réaliser 30 % de croissance en 2004. Un détail pour celui qui, redescendu de 8 703 mètres, fait fi de l'incapacité "so british" à jouir du travail. Sa méthode: réinjecter du sens dans le travail d'équipe. Car l'arrivée sur le marché français du géant Expédia est imminente. Et lui, on s'en doute, est impatient de relever le défi.

Parcours


43 ans, Pierre Paperon est papa d'Augustin (7 ans) Charlotte (9ans), Juliette (10 ans ) et Victor ( 11ans ). Actuellement DG de LastMinute France, il a précédemment occupé le poste de vice-président internet et CRM au sein du groupe Danone. Auparavant , il était président Europe et International D'ALta Vista. Sa carriére commence chez Equateur, et se poursuit chez Mc-Kinsey. A l'issue de quoi, il a lancé Operandi, sa propre agence de conseil en stratégie qu'il a revendue 1 an plus tard. Il prépare actuellement une thése en doctorat en psychologie du travail

NATHALIE CARMENI

Où en est le data driven marketing & advertising?

Où en est le data driven marketing & advertising?

Où en est le data driven marketing & advertising? Où en est le data driven marketing & advertising?

En seulement trois ans, le data driven marketing & advertising (DDMA) est passé d'une discipline de niche à un axe de développement stratégique [...]

5 clés pour bien collaborer avec son CIO

5 clés pour bien collaborer avec son CIO

5 clés pour bien collaborer avec son CIO

À l'heure où les données règnent en maître au sein des directions marketing, les CMO font de plus en plus appel aux CIO pour "faire parler" [...]

Comment postuler aux offres d’emploi digital en 2017?

Article écrit par Digitalent

Digitalent

Comment postuler aux offres d’emploi digital en 2017?

Comment postuler aux offres d’emploi digital en 2017?

Comment postuler aux offres d'emploi du web ? Quel est le parcours le plus simple pour un candidat en quête d'opportunités de qualité dans le [...]

Adieu personas, bonjour IA !

Adieu personas, bonjour IA !

Adieu personas, bonjour IA !

Les personas, ces clients-types créés par les services marketing, vivent leurs dernières heures. Selon Venkat Nagaswamy, CEO de l'éditeur de [...]