Recherche

PeopleMode veut brancher les d'jeuns !

Publié par le

Ce nouveau concept store pour fashion addicts mise sur la tendance des jeunes au mimétisme des marques portées par les stars des médias. Pour les séduire, peu d'arguments, beaucoup de symboles “identificatoires”. Après la Real-TV, place au Real-e-commerce !

  • Imprimer


Boutique e-commerce d'un nouveau genre, PeopleMode propose un concept inspiré du tribal marketing, ou marketing des communautés, qui pourrait bien préfigurer une nouvelle philosophie de vente dans le domaine de la mode. Originale et fédératrice, l'idée est de proposer, via une boutique en ligne, les tenues vestimentaires et les marques portées par les stars des médias afin de se créer un look d'enfer, à l'image de ceux adoptés par ses idoles. L'offre de vêtements et accessoires se décline à travers 30 marques et 300 articles branchés. Mieux, il est même possible de demander à PeopleMode de rechercher un article récemment vu sur sa star préférée que le site ne proposerait pas. La boutique, on l'aura compris, vise en priorité un public jeune, les 15-25 ans, accros aux produits et aux marques fortement “identificatoires”, fashion victims et adeptes du mimétisme People. Elle apporte une réponse pertinente au besoin d'appartenance et de reconnaissance caractéristique de la population des jeunes. « Plus que des vêtements, les jeunes recherchent des symboles et des références. Bref, des modèles pour se construire une identité en phase avec celle de leurs stars fétiches», analyse Olivier Marchal, fondateur et dirigeant de PeopleMode. La boutique ne se contente pas d'habiller, elle trouve un style et donne une attitude. La rubrique “C mon style” peut générer une infinité de combinaisons branchées : être rock et sexy en total look Psssy comme Emma Daumas, frimer avec le jogging Fubu de Harlem ou adopter un pur style en Top Aktor de Miss Sin, ou encore, se la jouer Hip Hop avec la casquette Billy Crawford… Voilà le fonds de commerce de PeopleMode. Pour imposer son concept store “fashionaddict” auprès des internautes, Olivier Marchal a misé sur les fonctionnalités, les services de fiches descriptives de looks ultra renseignées (composition, matière, tailles disponibles, entretien…), aux conseils de styles mixant les combinaisons vestimentaires. Même l'instabilité budgétaire du jeune est prise en compte par le service “Cabine virtuelle”, qui permet de sélectionner des produits à commander ultérieurement. A cela, s'ajoutent des gooddies de confort (infos, tendances, etc.), de l'actu people, des portraits de stars. Pas de plans sur la comète Fraîchement lancé, PeopleMode reste discret sur ses objectifs en termes de chiffre d'affaires. Dans un premier temps, la société se concentrera sur la visibilité de son offre et le développement de nouveaux accords de distribution avec les marques de mode. Pour entraîner les visites, le site mise presque essentiellement sur le on line, média privilégié de la cible des jeunes, avec un mix marketing intégrant un programme d'affiliation sur le réseau de TradeDoubler, des liens promotionnel via Google, et des campagnes de référencement et de positionnement dans les outils de recherche. Le site, conçu entièrement en Flash, accueillera en outre des animations et fonctionnalités qui devraient contribuer à séduire et fidéliser les internautes. Le tout complété par les classiques du marketing direct: newsletter, campagnes de parrainage, bons d'achats…

Points clés


Styles proposés : Rock, Sexy, Lolita, Fashion ; Urban, Street Wear, Sport wear. Marques branchées pour filles : Aktor, Kanabeach, Psssy, Miss Sixty, Skechters, Liu Jo, Killah, You… Mecs: Aston's, Ernergie, Fubu, New York, Original Shopper, Section Urbaine, Royal Wear, US Bag… Le site offre des fiches produits complètes. Suivi des commandes en ligne. Garantie satisfait ou remboursé.

La cible jeune : quel pouvoir d'achat ?


La France compte 11 millions de consommateurs âgés entre 11 et 17 ans. Parmi eux, 63 % obtiennent de l'argent de poche de façon régulière et disposent d'un budget mensuel moyen de 46 euros. La mode représente le premier poste de dépense auprès de la population des filles. Elles consacrent, en moyenne, 661 euros par an à l'achat d'articles de mode contre 591 euros pour les garçons.

Nathalie Carmeni

Les directeurs marketing en mal de confiance

Les directeurs marketing en mal de confiance

Les directeurs marketing en mal de confiance Les directeurs marketing en mal de confiance

Les directeurs communication inspirent davantage confiance aux consommateurs que les directeurs marketing, selon une étude réalisée par l'Ifop [...]

Mobile : où en sont les annonceurs ?

Mobile : où en sont les annonceurs ?

Mobile : où en sont les annonceurs ?

Comment les annonceurs perçoivent-ils le mobile, qui absorbe une part de plus en plus croissante des investissements publicitaires ? Réponse [...]

Omnicanal : la distribution spécialisée à la traîne

Omnicanal : la distribution spécialisée à la traîne

Omnicanal : la distribution spécialisée à la traîne

Alors que les enseignes lancent régulièrement de nouvelles initiatives digitales, parfois à grand renfort de média, le cabinet de conseil Stanwell [...]

7 jeunes Français sur 10 sont infidèles aux marques

7 jeunes Français sur 10 sont infidèles aux marques

7 jeunes Français sur 10 sont infidèles aux marques

72% des millennials ont changé de marque au cours des douze derniers mois. C'est ce que pointe une étude réalisée par YouGov France pour GT [...]

[Spécial B to B] L'e-commerce séduit le B to B

[Spécial B to B] L'e-commerce séduit le B to B

[Spécial B to B] L'e-commerce séduit le B to B

Dans 4 ans, une commande sur quatre en B to B sera effectuée sur un site de e-commerce, d'après l'étude sur la transition numérique & ecommerce [...]

Prévoir les coûts/délais/risques

Prévoir les coûts/délais/risques

Prévoir les coûts/délais/risques

Le chef de projet a cadré le travail à réaliser et a réuni autour de lui les compétences nécessaires pour réaliser les différents livrables [...]