En ce moment En ce moment

Pas de normalisation sur les marchés professionnels

Publié par le

Un logiciel de gestion de contenu va chercher les données dans tous les systèmes d'information de l'entreprise. Pas facile en l'absence de standards pour les données.

  • Imprimer


«Dans la chaîne du commerce interentreprises, il y a plusieurs types d'intervenants : des fabricants, des grossistes qui ont besoin de différents niveaux de connaissance », explique Jérôme Poujardieu, directeur de Saqqara, éditeur de logiciels de gestion de contenu. Son application permet de gérer et de publier des données catalogue pour des produits qui se décrivent à l'aide de caractéristiques techniques (diamètre, masse, longueur, etc). L'offre de Saqqara s'adresse essentiellement aux marchés professionnels. Ici, le distributeur demande souvent au grossiste de réaliser un catalogue personnalisé sur Internet. Ce dernier contactera les fabricants. Or, très peu de fournisseurs possèdent des données structurées et sont capables de les envoyer sous le format désiré. Dans un autre cas de figure, lorsque le fabricant dispose d'une base de données structurée, elle est destinée à des impressions papier dans la moitié des cas. « Nos outils informatiques permettent de créer un catalogue web à partir de cette base papier, de présenter des produits par familles différentes, de réunir plusieurs tableaux en un seul en ajoutant des moteurs de recherche sur plusieurs attributs spécifiques aux produits », affirme Jérôme Poujardieu. Une partie des données peuvent venir des ERP, ces logiciels de gestion d'approvisionnements. Saqqara va alors mettre en place un "connecteur" spécifique pour aller extraire les données nécessaires. D'autres informations seront extraites des référentiels marketing ou bien des PDM, ces systèmes de gestion des données techniques utilisés dans les bureaux d'études. Certains champs d'information seront renseignés manuellement par les services marketing. La part du travail manuel est souvent incompressible dès lors qu'il faut trouver des informations requises à l'intérieur des descriptions techniques ou fonctionnelles, souvent longues. Une fois les champs et les emplacements identifiés de façon manuelle, on peut alors penser à automatiser la suite.

Alexis Nekrassov

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

RGPD : Comment les marques se mettent en conformité
Data
RGPD : Comment les marques se mettent en conformité
Corentin Mossiere

RGPD : Comment les marques se mettent en conformité

Par Floriane Salgues

A moins de 100 jours de l'entrée en vigueur du règlement sur la protection des données personnelles (RGPD), où en sont les marques et leurs [...]

Renault met en place son DMP France avec Weborama
Data
Renault met en place son DMP France avec Weborama

Renault met en place son DMP France avec Weborama

Par Amélie Riberolle

Renault France, accompagné de l'agence conseil fifty-five, a choisi Weborama pour l'accompagner dans la mise en place d'un dispositif data-driven [...]

Nouveau nom et nouvelles ambitions pour Selligent
Data
Nouveau nom et nouvelles ambitions pour Selligent

Nouveau nom et nouvelles ambitions pour Selligent

Par Stéphane Guillard

La plateforme de marketing Selligent devient Selligent marketing cloud. Ce changement concorde avec une mise à jour importante du produit, qui [...]