Recherche

Paradox : de Roubaix à Paris

Publié par le

L'agence roubaisienne a développé un portefeuille de clientèle qui dépasse le simple cadre de la région Nord.

  • Imprimer


On peut être basé à Roubaix - au coeur du fief de la VPC et du marketing direct - et se déployer à l'échelle nationale. C'est le cas de la jeune agence de marketing relationnel, Paradox, montée il y a quatre ans par trois anciens du Magistère de marketing direct enseigné à Lille. A savoir Michaël Gomber, Zohir Aissi et José Miceli. Si Le Nord est leur port d'attache, 70 % de leur clientèle provient de la région parisienne. De même, leur activité ne se cantonne pas au marketing relationnel (75 %) et peut concerner aussi l'animation de réseaux de distribution (15 %) ainsi que la promotion des ventes et le trade marketing (10 %). Composée de 16 personnes, Paradox (marge brute de 1,2 million d'euros) est organisée en quatre départements. Un département stratégie qui regroupe six personnes ; un département création, qui comprend également six personnes issues de l'univers du marketing direct et d'agences de communication. Quant au département data (2 personnes : un informaticien et un statisticien), il a développé un certain nombre d'outils, tels que Tank, qui répertorie sous la forme d'une médiathèque, les campagnes hors-médias classées par secteurs d'activité et par marchés. L'agence se penche aussi sur l'attitude du consommateur par le biais d'études, panels, laboratoires de recherche. Elle a mis au point un outil, appelé MCT, qui mesure l'inter-relation entre trois variables : la marque, le client et le temps. Enfin, le petit dernier, qui a un an et demi d'existence, le département e-marketing. « Il vise surtout à proposer une approche multicanal à nos clients et prospects », expliquent Michaël Gomber, directeur associé, et José Miceli, directeur de clientèle. Ce département a, par ailleurs, donné naissance à Paramail, outil informatique dédié à la gestion des campagnes d'e-mailing. Il comprend un module de sélection et extraction de données, de routage et d'analyse des retours. Quant aux clients, qui ont choisi de faire confiance à Paradox, ils proviennent de différents secteurs : la presse (Les Dernières Nouvelles d'Alsace, La Voix du Nord...), la grande consommation (Lustucru, Leroux), la banque-assurance (Crédit Agricole, KBC, Fortis et Les 3 Suisses pour la carte 4 étoiles et 3 Suisses Assurance...). Mais, si être implanté à Roubaix présente des avantages, avoir une antenne à Paris, c'est encore mieux. C'est pourquoi Paradox devrait ouvrir son bureau parisien en septembre-octobre.

Sophie Mensior

Ce que le Data Driven Marketing ne doit pas faire oublier

Article écrit par Espace Direct

Espace Direct

Ce que le Data Driven Marketing ne doit pas faire oublier

Ce que le Data Driven Marketing ne doit pas faire oublier Ce que le Data Driven Marketing ne doit pas faire oublier

Le Data Driven Marketing est un outil formidable pour renforcer votre connaissance client et développer votre business. Mais ses nombreuses [...]

[Cannes Lions] Les campagnes françaises les plus primées

[Cannes Lions] Les campagnes françaises les plus primées

[Cannes Lions] Les campagnes françaises les plus primées

La 64e édition du Festival International de la Créativité s'est clôturée ce samedi 24 juin 2017. Sur les 41.170 travaux publicitaires en compétition, [...]

L'e-mailing, un long voyage pas si easy

L'e-mailing, un long voyage pas si easy

L'e-mailing, un long voyage pas si easy

Pour Hervé Sevestre, directeur marketing du portail d'infomédiation Easy voyage, la délivrabilité est une équation avec toujours de nouvelles [...]