Recherche
Se connecter

Papier recyclé : une réaction de Dalum

Publié par le


«Dans votre dossier "Papier", publié dans votre numéro de mai 2002, vous titrez « Le papier recyclé ne fait plus recette », ce qui laisserait croire qu'il a connu auparavant un certain succès et qu'aujourd'hui, le papier recyclé ne susciterait guère d'intérêt. Bien évidemment, ceci est faux. Pour information : 1) A titre d'exemple, depuis cinq ans, les ventes de papier recyclé Dalum progressent avec une moyenne de 10 % par an, une progression supérieure à celle du papier graphique traditionnel. 2) Nos papiers recyclés sont vendus en France par quatre distributeurs qui augmentent régulièrement le nombre d'articles référencés. 3) D'autre part, plusieurs producteurs de papiers recyclés français et européens continuent d'investir dans de nouvelles unités de fabrication et de désencrage pour faire face à l'accroissement de la demande. Investissement industriel, élargissement des gammes, accroissement des ventes et des résultat... Contrairement à votre titre, le marché des papiers recyclés fait plutôt recette. Dès le début de l'article, et en caractères gras, on peut lire « le papier recyclé n'arrive pas à dépasser les limites de sa niche initiale, celle de la communication sur l'environnement ». Votre propos est réducteur car, si le marché du recyclé est bien une niche, celle-ci connaît un fort accroissement. En effet, aujourd'hui, de nombreuses entreprises et collectivités veulent affirmer leur conscience environnementale au travers de leur communication institutionnelle et/ou promotionnelle et n'hésitent pas à utiliser le papier recyclé bien au-delà des limites de la communication sur l'environnement auxquelles vous faites allusion. Dans le coeur du dossier, on peut lire également que « le recyclage ne répond pas toujours aux normes écologiques ». Cette affirmation est encore fausse et surtout en ce qui nous concerne. En effet, nos papiers recyclés sont fabriqués à partir de papiers imprimés usagés (plus de 100 000 tonnes de papiers récupérés par an), notre production s'effectue totalement sans chlore ni produits chimiques nuisibles et l'intégralité de nos résidus de fabrication sont, à leur tour, recyclés. Notre concept industriel nous a permis d'obtenir la certification environnementale ISO 14001, le rigoureux label papetier Cygne nordique, et nous sommes également affiliés à l'Eco-audit européen EMAS. En conclusion, le marché des papiers recyclés continue de progresser et ce, bien au-delà de la "communication environnementale". Il bénéficie d'un intérêt accru dans un contexte économique favorable à l'environnement (stratégie de développement durable, multiplication des fonds d'investissements éthiques, engagement au niveau environnemental des sociétés inscrites au CAC 40). Cela démontre que "l'effet tendance" est bien loin derrière nous. Aujourd'hui, le recyclage des déchets constitue l'un des défis majeurs de notre société. Notre responsabilité est engagée, la qualité du futur est entre nos mains. »

Karin Hoga

Sur le même sujet

20 Minutes prend le virage du Digital First
Média
20 Minutes prend le virage du Digital First

20 Minutes prend le virage du Digital First

Par Laurence Moisdon

Lors de sa présentation annuelle, à Paris, le quotidien 20 Minutes a dévoilé ce 24 mai 2018, sa stratégie éditoriale et commerciale : investissement [...]

RTL AdConnect renforce sa présence en Asie
Média
RTL AdConnect renforce sa présence en Asie

RTL AdConnect renforce sa présence en Asie

Par Laurence Moisdon

RTL AdConnect annonce deux partenariats avec Orbimedia et Comkeys, basées respectivement au Japon et en Chine. Des signatures qui montrent une [...]

MediaSquare s'impose comme la première place de marché en France
Média
MediaSquare s'impose comme la première place de marché en France

MediaSquare s'impose comme la première place de marché en France

Par Laurence Moisdon

Audience Square et La Place Media s'allient pour créer Mediasquare : la plus grande place de marché média en France. Les annonceurs auront ainsi [...]