Recherche

PROJET DE LOI DE FINANCES 2011 : UNE NOUVELLE TAXE

Publié par le

Le projet de loi de finances, adopté mi-décembre en commission mixte paritaire, a confirmé la création d'une nouvelle taxe de 1 % sur les services de publicité en ligne. Les termes du texte adopté manquent toutefois de précisions puisqu'il évoque des «prestations de communication électronique autres que les services téléphoniques, de radiodiffusion et de télévision dont l?objet est de promouvoir l'image, les produits ou les services du preneur». Un amendement du gouvernement, adopté in extremis, est venu reporter l'application de cette nouvelle taxe au 1er juillet 2011. Un délai qui laissera le temps de clarifier l?étendue précise de cette taxe. À noter que l'amendement TasCoE (Taxe sur les achats de services de commerce électronique), qui visait à taxer à hauteur de 0,5 % tous les achats de biens ou de services réalisés par une entreprise par un moyen électronique, a été rejeté.

Portrait-robot des médias sociaux à l'ère chatbot

Portrait-robot des médias sociaux à l'ère chatbot

Portrait-robot des médias sociaux à l'ère chatbot

L'institut Harris Interactive a présenté la cinquième édition de son baromètre Social Life consacré aux médias sociaux. Le point sur les tendances [...]

Le Data Marketing : parcours du combattant ?

Article écrit par MEDIARITHMICS

MEDIARITHMICS

Le Data Marketing : parcours du combattant ?

Le Data Marketing : parcours du combattant ?

Lundi 10h : réunion hebdomadaire au département marketing. La directrice annonce les grandes lignes d’une campagne d’activation marketing scénarisée [...]

7 conseils pour optimiser des mailings B to B

7 conseils pour optimiser des mailings B to B

7 conseils pour optimiser des mailings B to B

L'e-mail reste un élément de communication privilégié en B to B, puisque 41% des professionnels ont acheté un produit après avoir reçu un e-mail [...]

Le nombre d'e-mails commerciaux décroît en 2016

Le nombre d'e-mails commerciaux décroît en 2016

Le nombre d'e-mails commerciaux décroît en 2016

Les marques plébiscitent toujours le mail pour communiquer avec leurs clients, mais privilégient des envois moins nombreux et davantage ciblés. [...]