Recherche

POURQUOI PINTEREST FAIT DU BRUIT SUR LA TOILE

Publié par le

La jeune plateforme communautaire connaît une ascension fulgurante aux Etats-Unis et devient aussi importante que Facebook et Twitter Plus qu'un phénomène de mode, le réseau est pris au sérieux par les marketeurs, qui commencent à l'investir Pinterest deviendra-t-il aussi incontournable en France en 2012?

  • Imprimer

Après Facebook, Twitter, LinkedIn, Viadeo, YouTube, Flikr, Tumblr ou encore Instagram, voici le petit dernier: Pinterest. Né en mars 2010 à Palo Alto, en Californie, ce réseau social ne cesse de faire parler de lui Son nom marie deux mots anglais: «pin», «épingler» et «interest», «intérêt». Tout le monde peut s'inscrire, à condition d'être invité par un membre. Concrètement, chaque internaute peut créer une page («board») liée à ses centres d'intérêt, composée de photos et de vidéos («pins»), associée à un texte de 500 caractères au maximum. Chacun des membres peut aussi ajouter les posts des autres («repin»). Pour l'instant, la nourriture, la décoration et les vêtements constituent les thèmes les plus populaires. Ils passionnent majoritairement les femmes, qui représentent 68 % des inscrits, selon le site. Séduite, Stéphanie Jallet, responsable e-marketing social et mobile chez Monoprix, a récemment créé une page sur Pinterest. Pour elle, sa force réside dans sa convivialité: « Extrêmement simple, son utilisation est fortement inspirée de Twitter. Elégante et souple, l'interface permet de présenter les produits ou contenus de marques (ou de particuliers) dans un environnement valorisant. » Pinterest donne aussi aux marques un moyen complémentaire d'augmenter leur visibilité. « «Epingler», partager et commenter sur Pinterest permet d'optimiser leur référencement naturel et d'augmenter le trafic vers leur site », reprend Stéphanie Jallet. Si la plateforme fait autant de bruit sur la Toile, c'est parce qu'elle est devenue la nouvelle coqueluche des Américains. Avec un nombre de visiteurs qui a augmenté de 4 000 % en six mois (selon Pinterest), ce réseau social se placerait déjà à la troisième place en termes d'engagement, derrière Facebook et Tumblr! Le réseau, qui compte environ 8 millions d'abonnés et 1,36 million d'utilisateurs actifs par jour, a enregistré quelque 11,7 millions de visiteurs uniques pour le seul mois de janvier 2012, selon ComScore. D'après Mashable, aux Etats-Unis, Pinterest drainerait plus de trafic que Google+, YouTube et LinkedIn réunis. Mieux encore: le temps moyen passé chaque jour par les membres sur la plateforme sociale atteindrait 15,8 minutes. Plus que sur Facebook (12 minutes) et Twitter (3,3 minutes), selon l'agence américaine de marketing digital Modea. Les utilisateurs de Pinterest disposent d'un pouvoir d'achat confortable, puisque le revenu annuel moyen des ménages surfant sur le réseau équivaut à au moins 100 000 dollars (soit environ 74 500 euros).

LES MARKETEURS SONT SEDUITS

Compte tenu de ces chiffres alléchants, il n'est pas étonnant que les professionnels du marketing, en agence comme chez les annonceurs, souhaitent tirer profit de ce réseau. Un succès que Baptiste Cartereau, social media manager chez Havas Digital, justifie en détaillant les nombreux avantages de la plateforme: « Intuitif et ergonomique, Pinterest est très facile à utiliser. Grâce à son taux d'engagement élevé, au temps qu'y passent ses utilisateurs et aux centres d'intérêt exposés ouvertement, ce réseau ultra-social représente une réelle opportunité pour les marques. » En France, les entreprises s'inscrivent progressivement sur Pinterest. C'est le cas de l'agence de relations presse et publiques Pietri Publicis Consultants, de Monoprix (lire ci-contre notre interview de Stéphanie Jallet, responsable e-marketing social et mobile chez Monoprix) ou encore d'EasyJet. Membre depuis le 22 février dernier, la compagnie aérienne low cost a ouvert, avec l'aide de l'agence NextIdea Digital Media, «Welcome on boards»: des images soignées autour de l'univers du voyage illustrent les destinations desservies par la compagnie aérienne. Les abonnés peuvent aussi retrouver les visuels de la dernière campagne de la marque, les prix associés aux destinations ou encore un espace spécial consacré aux voyageurs, clients et fans d'EasyJet. En engageant le dialogue avec les utilisateurs de Pinterest, la compagnie low cost souhaite continuer à asseoir son nouveau positionnement autour des envies de voyage. « Notre arrivée sur Pinterest coïncide avec cette nouvelle prise de parole et constitue une réelle opportunité pour illustrer les moments privilégier vécus par nos clients », explique Elisabeth Le Gall, directrice marketing France d'EasyJet. Pour animer cette nouvelle communauté, la marque envisage de lancer très prochainement des jeux concours directement sur sa page Pinterest.

STEPHANIE JALLET / MONOPRIX

STEPHANIE JALLET / MONOPRIX

3. QUESTIONS A: STEPHANIE JALLET / MONOPRIX

1. Pourquoi avoir ouvert une page Monoprix sur Pinterest?
Parce que Pinterest est devenu, en peu de temps, un des réseaux sociaux les plus suivis. Nous ne pouvions ignorer son émergence. Il s'inscrit de plus en plus dans le quotidien des consommateurs auxquels nous souhaitons nous adresser. C'est pour cette raison que Monoprix veut partager ses coups de coeur, ses inspirations et ses nouveautés avec ses followers, que ce soit dans le domaine de la mode, de la décoration, de l'alimentation ou de la beauté. La dynamique d'image et d'innovation est importante pour Monoprix, qui a mis au point une stratégie de présence sociale pragmatique, dite de «test & learn», sur les nouveaux réseaux. Cela permet un usage innovant, complémentaire aux actions menées sur les autres plateformes communautaires. Pinterest s'inscrit dans cette démarche et vient compléter l'écosystème social de Monoprix, avec une approche de magazine «lifestyle», naturelle pour l'enseigne et attendue par ses cibles.


2. Quelle est votre stratégie sur ce réseau?
Nous avons, au préalable, défini les thématiques qu'affectionnent les clients Monoprix. Puis, nous avons sélectionné des contenus pertinents. L'objectif n'est pas de dupliquer le catalogue. Nous avons ensuite mis en place une première mécanique de jeu-concours, très simple, afin d'augmenter le recrutement d'abonnés sur la page. Nous avons invité les internautes à commenter la photo d'un article cachée dans un board de la page Monoprix, en les guidant grâce à des indices dévoilés sur Facebook et Twitter L'appât: 100 euros de bons d'achat à gagner suite à un tirage au sort. Le jeu a duré une semaine et a permis à Monoprix de recruter plus de 250 followers.


3. Qu'allez-vous développer sur Pinterest en 2012?
Nous relaierons de façon régulière des contenus intéressant nos clients, pour répondre à leurs attentes et créer la surprise. Nous allons poursuivre la mise en place d'opérations de visibilité simples. Dans un premier (temps, nous allons augmenter le recrutement via [des jeux éditoriaux relayés sur les autres réseaux sociaux. Une fois le recrutement effectué, la marque proposera à ses followers des mécaniques de jeux plus engageantes, afin de développer la relation et le lien mis en place.

Emilie Kovacs

Delsey ouvre sa première boutique en ligne

Delsey ouvre sa première boutique en ligne

Delsey ouvre sa première boutique en ligne

70 ans... et toujours aussi moderne : la marque Delsey, référence mondiale de l'univers du voyage, a ouvert en novembre 2016 sa première boutique [...]

Les 5 offres d'emploi Web de la semaine

Les 5 offres d'emploi Web de la semaine

Les 5 offres d'emploi Web de la semaine

5 nouvelles opportunités d'emploi du digital sont mises en avant chaque semaine ici. Les offres d'emploi touchent aussi bien à l'univers du [...]

Citroën ressuscite sa Mehari... en version écolo

Citroën ressuscite sa Mehari... en version écolo

Citroën ressuscite sa Mehari... en version écolo

Aussi irrévérencieuse que sa grande soeur, la célèbre Mehari, l'E-Mehari de Citroën est emblématique de l'arrivée de la marque aux chevrons [...]

Mobile & Data : une question de confiance

Mobile & Data : une question de confiance

Mobile & Data : une question de confiance

Les mobinautes attendent des marques une plus grande transparence quant à l'utilisation de leurs données personnelles. Un enjeu juridique, mais [...]