Recherche

Optima Direct : des résultats en demi-teinte

Publié par le

Avec un chiffre d'affaires encore trop dépendant de services à faible valeur ajoutée, Optima Direct a cependant obtenu des résultats conformes à son business plan.

  • Imprimer


Optima Direct - société spécialisée dans le marketing direct et la gestion de la relation client, issue de la fusion des sociétés MDC (informatique de bases de données), Ouest-Routage (logistique du MD) et Sagecom (fulfillment et gestion des opérations de MD) et entrée en Bourse sur le Nouveau Marché en juin dernier - vient de présenter ses résultats semestriels. Des résultats en demi-teinte. En effet, elle a enregistré une perte nette de 0,9 million d'euros contre un bénéfice net de 0,3 million d'euros pour la même période de l'exercice 1999. Selon ses dirigeants, le chiffre d'affaires semestriel est en phase avec les objectifs annoncés, 27,7 millions de francs (soit 26 % de croissance). Plusieurs causes à cela. L'accroissement du chiffre d'affaires de la partie logistique de l'ensemble a entraîné un recours important à l'intérim (2,2 millions de francs de plus que prévu) et le transport et le stockage ont nécessité un apport supplémentaire de 0,6 million de francs. D'autre part, les frais de recherche et développement de l'activité Data Square, un code barre de nouvelle génération, ont été passés en charge pour 1,3 million de francs et avaient imposé, en 1999, des frais exceptionnels de 0,5 million de francs. Enfin, l'informatique et la logistique ont également exigé un amortissement supplémentaire de 0,6 million de francs.

PARTENARIAT CROISÉ


Néanmoins, Optima Direct table sur un chiffre d'affaires 2000 en phase avec son business plan, soit 63 millions de francs. Pour ce faire, 14 millions de francs auront été investis, 2 millions de plus que prévu lors de l'introduction en bourse. Ces investissements s'articulent autour de la promotion du système Datasquare, celle de l'exploitation du CRM interactif et le développement de l'offre globale CRM. Après avoir ouvert un site de logistique et d'éditique à Saint-Quentin (02), doublé le sitede Compiègne et réaménagé son département informatique, Optima Direct a publié des brevets sur sa technologie Datasquare au niveau européen et les a étendu aux continents américain et asiatique. Elle a signé un partenariat croisé avec la société Web Studios, lui permettant de maîtriser les technologies de e-CRM. Elle a acquis la société Hermes Technologies, ce qui lui a permis de se doter d'un centre de contact multimédia de 40 positions situé à Lannion, en Bretagne, en partenariat avec l'ADIT, Alcatel et Western Telecom. Grâce à cette acquisition, Optima Direct pourra proposer une offre complète de télémarketing en appels entrants et sortants et de traitement des e-mails premier niveau. Quant à la technologie Datasquare, elle commence à porter ses fruits. Après un contrat signé avec Post Adress, une joint-venture entre Bertelsmann et Deutsche Post, elle servira pour le recensement en Suisse, soit un contrat de 4 millions de francs. Le moyen pour cette société de réaliser une partie plus conséquente de son chiffre d'affaires sur des services à forte valeur ajoutée.

Olivier Brusset

Le marketing industriel

Le marketing industriel

Le marketing industriel

La complexité du processus d'achat, l'interdépendance entre client et fournisseur en matière de marketing industriel, l'exigence de normes de [...]

La Presse au Futur

La Presse au Futur

La Presse au Futur

Pour sa 10ème édition, La Presse au Futur s'élargit par ses animations et ses thématiques à 2 familles : la presse quotidienne et la presse [...]

Devcom+ Lyon

Devcom+ Lyon

Devcom+ Lyon

Rhône Alpes IT Days et DevCom Lyon se rassemblent pour devenir DevCom+ Lyon. Au programme : 36 conférences (performance commerciale, marketing [...]