Recherche

Opinions

Publié par le


« La Belgique est historiquement grande utilisatrice de cartes bancaires et de distributeurs de billets. Conséquence directe au niveau du marketing direct : la pénétration rapide et très importante des cartes de fidélisation. La majorité des consommateurs belges en ont aujourd'hui une, voire deux. Ils sont donc habitués aux systèmes de fidélisation et à la communication segmentée qui en résulte. Et par conséquent, relativement plus "éduqués" à ces techniques et plus exigeants en termes de qualité de communication (créativité, personnalisation, pertinence du ciblage...). » Elie Lieberman (Dacoteam, consultance en database marketing)

Calendrier de l'Avent du marketer: start-up (J-18)

Calendrier de l'Avent du marketer: start-up (J-18)

Calendrier de l'Avent du marketer: start-up (J-18)

Tous les jours jusqu'à Noël, emarketing.fr vous fait découvrir ou redécouvrir un mot ou une expression du marketing, représentatifs d'une tendance [...]

Comment devenir une entreprise data-driven?

Comment devenir une entreprise data-driven?

Comment devenir une entreprise data-driven?

Mardi 6 décembre, emarketing.fr et IBM ont organisé, à Paris, une matinée consacrée aux tendances du marketing digital. Parmi elles, la dark [...]

Chanel ouvre un double pop-up store dans le Marais

Chanel ouvre un double pop-up store dans le Marais

Chanel ouvre un double pop-up store dans le Marais

La maison de couture française vient d'ouvrir une double boutique éphémère située dans le quartier parisien du Marais, qui accueillera le public [...]