Recherche
Se connecter

Opinions

Publié par le


« Il n'y a pas de recette toute faite pour aborder le marché belge ; il faut d'abord l'analyser, bien connaître son potentiel. La petite taille de ce marché, les problèmes liés au bilinguisme et à la double culture, la forte concurrence, les marges bénéficiaires serrées qui en résultent sont autant de facteurs qui peuvent aboutir à devoir modifier son approche marketing initiale et rendent indispensable la présence d'un intermédiaire local. » Vinciane Croonenberghs (Agence Feed Back)

Sur le même sujet

Antoine Scialom prend la direction générale de Splio en Europe
Carrière
Antoine Scialom prend la direction générale de Splio en Europe

Antoine Scialom prend la direction générale de Splio en Europe

Par Clément Fages

Splio nomme son premier directeur général Europe en la personne d'Antoine Scialom. Il aura la charge de renforcer le développement européen [...]