Recherche

Objectif Redoute : score au forfait

Publié par le

Médiacible et Inbox s'associent autour d'un double package de scoring. La Redoute apporte la matière, Inbox la manière.

  • Imprimer


Inbox, société de conseil et d'études spécialisée dans les statistiques comportementales, et Médiacible, le service de La Redoute, en charge de la location des adresses et de la commercialisation de l'espace colis du vépéciste, se sont associés pour lancer en janvier une offre commune de scoring, Objectif Redoute, élaborée à partir de la base de données de la firme nordiste. Avec 8 millions de clients (activité à 24 mois) et plus de 500 variables comportementales sur du comportement effectif et non déclaré, La Redoute dispose d'une des bases les plus riches pour les entreprises souhaitant prospecter sur de gros volumes. Le vépéciste réaliserait un chiffre d'affaires d'environ 4,5 millions d'euros autour de son activité fichiers. Un résultat qui, d'après le directeur de Médiacible, Guillaume Héron, doit en partie sa croissance régulière au lancement d'offres packagées destinées à séduire les annonceurs.

50 000 et 100 000 adresses pour 11 000 et 19 000 euros


Avec Objectif Redoute, deux "packs" sont proposés, pour une tarification établie sur un coût de location à l'adresse scorée. Objectif Redoute donne accès à 50 000 adresses pour un forfait de 11 000 euros HT et à 100 000 adresses pour 19 000 euros HT. Ces forfaits comprenant la location, l'analyse préalable, la construction du score et les variables discriminantes induites. Les annonceurs pourront ainsi, projeter un échantillon de leur fichier sur une extraction volumineuse de la base Redoute, déterminer l'association de critères pour cibler les adresses les plus pertinentes dans la base générale du vépéciste. Pourquoi La Redoute, qui a priori n'a pas de leçons à recevoir en matière de travail sur les adresses, avait-elle besoin de s'adjoindre un partenaire ès scores ? « L'offre, dans son contenu, existait déjà chez La Redoute. Mais elle était mal commercialisée », affirme Marilyn Courtois Perin, présidente d'Inbox. Et Guillaume Héron de compléter : « Inbox nous apporte un plus en termes de moyens de réalisation, la souplesse d'une petite structure et un portefeuille de clients et de contacts. » Car c'est à la société conseil que revient la commercialisation de l'offre Objectif Redoute. Ce qui n'empêchera pas le vépéciste de répondre aux demandes de ses clients sur des prestations de scoring.

Muriel Jaouën