Recherche

Nouvelle jeunesse

Publié par le


Pour pallier un manque de trafic global dans ses 70 boutiques et, a fortiori, une absence de dynamique au moment de la mise en place de ses nouvelles collections, l'enseigne de prêt-à-porter Marcelle Griffon a voulu créer un langage nouveau pour sa marque, dans un souci de conquête d'une clientèle plus jeune. Quatre cibles de 30 000 personnes ont reçu, fin janvier dernier, un mailing comprenant lettre personnalisée et nouveau catalogue Printemps-été 99. Un catalogue qui a fait l'objet du changement : la mise en avant des modèles, réalisée au travers de personnages évoluant dans l'univers de différents corps de métier, est destinée à créer une rupture, tant dans la forme que dans le fond, par rapport aux opérations antérieures. Afin de rapprocher la cliente ou le prospect du lieu de vente le plus près de son domicile, l'adresse des boutiques a été imprimée à deux endroits de la lettre : en haut à gauche, pour apparaître dans la fenêtre de l'enveloppe, et en bas sur le coupon-invitation à venir retirer un porte-clefs siglé MG.


Annonceur : Marcelle Griffon. Opération : Catalogue 1999. Responsables annonceur : Vittorio Orebi, Serge Barretieri. Agence : Opéra Opérationnel. Responsables commerciaux : Stéphane Masset, Guillaume Charles. Création : Arnaud Exiga. Imprimeur : Moselle Vieillemard (lettre), Sira-Sipro (catalogue). Personnalisateur : Edi Informatique. Routeur : Publi Lettres.

LAURENCE VIELLE

Le Data Marketing : parcours du combattant ?

Article écrit par MEDIARITHMICS

MEDIARITHMICS

Le Data Marketing : parcours du combattant ?

Le Data Marketing : parcours du combattant ? Le Data Marketing : parcours du combattant ?

Lundi 10h : réunion hebdomadaire au département marketing. La directrice annonce les grandes lignes d’une campagne d’activation marketing scénarisée [...]

La curiosité, clé d'ouverture des e-mails

La curiosité, clé d'ouverture des e-mails

La curiosité, clé d'ouverture des e-mails

Un internaute reçoit, en moyenne, 121 mails par jours. Face à la profusion d'e-mailings, comment les entreprises peuvent-elles se démarquer? [...]