Recherche

Nouveau mariage d'Internet et de la télévision

Publié par le

Développé par France Télécom et COM One, le terminal d'accès à Internet sur téléviseur SurfTV sera commercialisé début octobre dans le réseau grande distribution et distribution spécialisée. Objectif : faciliter l'accès du grand public à Internet.

  • Imprimer


La sempiternelle complainte des professionnels du multimédia concernant la trop faible utilisation d'Internet en France, due en grande partie au trop faible taux d'équipement en micro-informatique des foyers français, pourrait-elle prendre fin avec le développement des systèmes d'accès à Internet via la télévision ? C'est en tout cas le souhait qu'émettent France Télécom et COM One, associés dans le lancement de SurfTV, le tout nouveau terminal d'accès à Internet sur téléviseur. Vendu 2 490 F dans le réseau grande distribution et distribution spécialisée, SurfTV mise sur la simplicité de sa mise en œuvre et de son utilisation, ainsi que sur la richesse des services qu'il propose (connexion au Minitel, courrier électronique, télécopie, téléphone main libre...) pour séduire le grand public, cible à laquelle il est principalement destiné.

Partenariat, non exclusif, avec Wanadoo


Composé d'un boîtier décodeur et d'un clavier infrarouge sans fil avec souris intégrée, SurfTV est délivré avec un abonnement mensuel à Wanadoo, en formule forfait ou illimitée, immédiatement opérationnel (offre gratuite le premier mois). Ce partenariat avec Wanadoo n'est cependant pas exclusif. Les internautes déjà équipés en ordinateur ont en effet la possibilité de configurer leur abonnement préexistant. La mise en route de SurfTV se fait automatiquement grâce à une carte à puce personnalisée, qui permet par la suite d'attribuer à chaque utilisateur sa propre icône. Avec SurfTV, COM One devrait dans l'absolu convaincre un grand nombre d'indécis, de frustrés, voire de réfractaires à la navigation sur Internet, puisque la télévision, qui est aujourd'hui présente dans la quasi-totalité des foyers français, offre d'indéniables avantages : une qualité supérieure d'image et de son, une plus grande convivialité et une relative simplicité d'usage. De plus, SurfTV représente un investissement moindre comparé à un équipement micro-informatique. COM One a l'ambition de vendre entre 20 et 30 000 exemplaires du Surf TV dans les six prochains mois. Un budget de 5 millions de francs est consacré à la campagne de communication déclinée à la télévision sous forme de spots de 12'' et 30'', et d'un infomercial d'1 minute, ainsi qu'à travers une campagne de relation presse.

1,5 million d'utilisateurs réguliers d'Internet en France


La société d'études TMO a réalisé en mars-avril 1998 un sondage sur le profil des utilisateurs réguliers d'Internet auprès d'un échantillon représentatif de la population française de 15 ans et plus de 3 994 personnes. Il en ressort que 3,4 % de cette population utilisent régulièrement Internet à domicile et/ou au bureau soit, en extrapolant, 1,5 million de personnes. Ce sont les cadres supérieurs et professions libérales qui arrivent en tête (21,3 % d'entre eux l'utilisent à domicile et/ou au bureau), devant les cadres moyens (8,3 %). Le taux passe à 3,1 % pour les étudiants et à 2,9 % pour les employés. Il est intéressant de noter le faible taux d'utilisation pour les ouvriers (0,9 %), les maîtresses de maison (0,9 %), et les retraités (0,8 %). Quant aux agriculteurs, une population généralement très bien équipée en matériel informatique, aucun de ceux interrogés n'a reconnu utiliser Internet. Cela prouve que l'utilisation domestique d'Internet n'est toujours pas démocratisée auprès de cibles que l'on juge pourtant traditionnellement ouverte aux nouvelles technologies. Toujours selon TMO, le taux d'équipement des foyers français en micro-ordinateur est passé de 20,5 % en 1997 à 21,8 %, soit 300 000 nouveaux foyers équipés. Tous ces chiffres démontrent, s'il en était encore besoin, qu'il reste encore beaucoup de chemin à parcourir en France avant qu'Internet ne devienne un outil totalement apprivoisé.

TANGUY LECLERC

[Spécial Retail] Le drive se diversifie

[Spécial Retail] Le drive se diversifie

[Spécial Retail] Le drive se diversifie

Né dans la secteur de la grande distribution, le circuit, toujours en croissance, commence à s'essouffler et cherche à investir de nouveaux [...]

Et si le ver était dans le fruit ?

Et si le ver était dans le fruit ?

Et si le ver était dans le fruit ?

Les initiatives écoresponsables, à l'instar des Gueules Cassées dans la grande distribution, questionnent les industriels et les marketeurs [...]

Le Retail's big show comme si vous y étiez

Le Retail's big show comme si vous y étiez

Le Retail's big show comme si vous y étiez

En exclusivité, nous proposons à nos lecteurs de revivre les grands moments du NRF Retail's big show et d'en tirer des enseignements marketing, [...]