Recherche

Nouveau coup d'accélérateur pour l'e-commerce

Publié par le

Le dernier baromètre de l'Acsel annonce une année record pour le commerce électronique en France.

  • Imprimer


Poursuite de la croissance, dynamique des ventes en ligne, telles sont les principales conclusions tirées du bilan de l'Acsel (Association pour le commerce et les services en ligne) relatif au second trimestre 2005. Les 21 cybermarchands du panel ont nouvellement gagné du terrain, réalisant 757,7 millions d'euros de chiffre d'affaires sur la période, en hausse de 17,8 % par rapport au trimestre précédent et de 57,9 % sur un an. Une fois n'est pas coutume, la croissance est supérieure à celle enregistrée entre les premiers trimestres 2004 et 2005 (+ 54,8 %). Ainsi, l'accélération, relevée en début d'année, semble se confirmer. Suivant cette tendance, l'Acsel estime que la barre symbolique de 10 MdE de chiffre d'affaires devrait être franchie à la fin de l'exercice 2005. Pour rappel, le commerce électronique avait atteint 5,5 MdE en 2004 (source Fevad) ! Notons que cette nouvelle progression se mesure aussi bien en volume qu'en valeur. Ainsi, le nombre de transactions est passé de 7,3 millions à 8,4 millions entre le 1er et le 2e trimestre de l'année, ce dernier affichant une progression de 51,5 % par rapport à la même période en 2004.

Acheteurs plus réguliers

Plusieurs facteurs expliquent la dynamique du marché. Tout d'abord, la poursuite de l'évolution de la population des internautes. Selon Médiamétrie, la France compte 25,2 millions d'utilisateurs, soit 7 % de plus qu'en 2004. Plus significative, la poursuite de la croissance de la population des acheteurs : en un an, elle a augmenté de 33 %, passant de 9,5 à 12,6 millions d'individus, soit près de la moitié de la population globale des internautes. Ce qui explique la tendance à la régularisation de la pratique de l'achat en ligne relevée, pour la première fois par l'institut au mois de juin : 7,2 millions d'internautes, soit 57 % de l'ensemble, ont réalisé au moins un achat sur un site de commerce électronique. Autre indicateur clé, la confiance des internautes en voie de consolidation. Selon le dernier relevé de Médiamétrie, 13,9 millions d'internautes se déclarent confiants dans l'achat en ligne, le taux de confiance atteint 55,1 % en 2005, contre 46,2 l'année précédente et 31,3 % en 2002. Parallèlement, Médiamétrie souligne la féminisation croissante des e-acheteurs. Les femmes, toujours plus nombreuses, représentent 47,1 % des internautes (contre 36 % en 2004) et 45,2 % des acheteurs en ligne (vs 41 % en 2004). Enfin, dernier facteur décisif : la montée en puissance des TPE-PME. L'indicateur Power-Boutique de Doyousoft, qui mesure les résultats de ce segment, affiche une progression spectaculaire du nombre de transactions enregistrées par ces marchands (+ 205 %) et de leur chiffre d'affaires (+ 164 %).

Variabilité des intentions d'achats

Quels secteurs profiteront au mieux de cette conjoncture ? Overture, qui analyse chaque mois les mots-clés les plus utilisés par les internautes sur les moteurs de recherche, note que 50 % des requêtes portent sur des besoins de nature commerciale, en croissance de 70 % par rapport à 2004. La demande reste toutefois hérérogène, certains secteurs profitant davantage de l'intérêt croissant du public : au second trimestre 2005, versus la même période en 2004, les secteurs ayant connu les plus fortes progressions sont les Services professionnels et financiers (+ 136 % de requêtes), la Décoration / Jardinage (+ 112 %), les Transports (+ 203 %) ainsi que les Vêtements et accessoires (+ 161 %) et l'Audio Photo Ciné (+ 333 %). A mettre en perspective avec les stars des moteurs de recherche : la Culture & Loisirs (22 % des requêtes), Voyages / Tourisme (13 %), Informatique ex-aequo avec les Finances (12 %) et Rencontres / Astrologie (9 %).

Nathalie Carmeni

Isobar et eCommera lancent "Brand Commerce"

Isobar et eCommera lancent "Brand Commerce"

Isobar et eCommera lancent "Brand Commerce"

L'agence Isobar s'attaque à la vente en ligne à travers sa nouvelle plateforme "Brand Commerce", qui propose un service complet, rassemblant [...]

Undiz Academy : une campagne culottée pour recruter

Undiz Academy : une campagne culottée pour recruter

Undiz Academy : une campagne culottée pour recruter

Pas besoin de diplôme ou de savoir chanter pour participer à la Undiz Academy, un jeu de recrutement qui s'inspire de l'esprit "The Voice". [...]