En ce moment En ce moment

Nippon Mania

Publié par le

Blonde décidée, mélangeuse de styles vestimentaires, Nathalie Omori n'a rien de la classique business-woman en quête de suffrages. Encore moins l'allure d'une occidentale attirée par l'exotisme.

  • Imprimer


Dans sa start-up située au coeur du 7eme arrondissement de Paris, seules ses collaboratrices évoquent la dimension nippone de l'entreprise. « Le Japon n'est pas exactement une passion. » Plutôt une spécialisation. Celle de ses études de droit international qui s'achèvent par deux années chez Roussel-Uclaf Japon, puis celle de sa carrière de manager aux Galeries Lafayette. Dix ans de développement de la clientèle asiatique, de marketing relationnel oriental dopé par l'arrivée d'Internet, « le média qui gomme les frontières », cela façonne l'envie d'entreprendre. Dès 1999, au fond d'un bureau haussmannien, le germe de Parissmooz fermente : difficile d'y renoncer. Quitte à se lancer, post-e-crack 2000, sans le soutien des Galeries qui jugent « trop déluré » ce projet de city-guide japonisant. « L'idée d'organiser le shopping des touristes nippons a séduit les marques de luxe, toujours en quête de visibilité auprès de cette cible. » La cible, celle des "Office Ladies", jeunes femmes actives, 20-35 ans à fort potentiel budgétaire, est en ligne de mire. Mais, pour développer un business de co-branding des pages du site avec les marques de luxe, Parissmooz devait avant tout prouver sa pertinence au Japon. Or, les moyens financiers étaient modestes, le marché des dotcoms en plein retournement. Ne surtout pas baisser les bras ! Nathalie Omori est une âme forte : « Quand on manque d'argent, il faut redoubler d'idées ». Un an de poussées créatives. Aujourd'hui, le site couvre 80 % de la cible. Soulagée, la dirigeante peut enfin relever "la tête du guidon", et livrer quelques réflexions : « Au final, on se rend compte que l'amélioration des visites sur le site tient à peu de choses : la segmentation initiale, son architecture CRM et, surtout, la correcte exploitation des données récoltées. » Simples et efficaces, ces règles sont pour elle le gage du plein succès escompté pour 2002. « Le site couvrira 100 % de la cible », promet-elle. Soit 300 000 "Office Ladies" en route pour Paris via Parissmooz. Quant à parier sur l'avenir de son business model, Nathalie Omori reste prudente : « Pendant les trois premiers mois d'activité, chaque jour aurait pu être le dernier ». Elle en tire la leçon que « sur Internet, rien n'est acquis définitivement. » Ses futurs challenges ? « Poursuivre sans relâche l'amélioration du site, agréger les savoirs transculturels afin d'évoluer en phase avec les attentes des internautes. » On lui fait confiance.

Nathalie Carmeni

Autres articles

Zoom sur 10 start-up innovantes dans le retail
Retail
Zoom sur 10 start-up innovantes dans le retail Zoom sur 10 start-up innovantes dans le retail

Zoom sur 10 start-up innovantes dans le retail

Par Dalila Bouaziz

Focus sur 10 start-up prometteuses dans le secteur du retail récompensées par l'Institut du commerce connecté, ce jeudi 23 novembre lors de [...]

4 clichés sur les Millennials à oublier pour les séduire
Retail
4 clichés sur les Millennials à oublier pour les séduire
La campagne #OnEstLà conçue par Magic Garden pour Citadium joue sur la dérision en affublant les Millennials de tous les poncifs habituels.

4 clichés sur les Millennials à oublier pour les séduire

Par Mégane Gensous

Les 18-30 ans ne se reconnaissent plus dans le miroir qu'on leur tend: 85 % d'entre eux utilisent un adjectif négatif pour décrire leur génération, [...]

Les 10 idées marketing (20-24 novembre)
Veille
Les 10 idées marketing (20-24 novembre)

Les 10 idées marketing (20-24 novembre)

Par La rédaction

Au programme des 10 idées repérées par la rédaction cette semaine, Monoprix renverse les discours sur le cancer du sein, Arte décrypte les stratégies [...]

Dynvibe lance le 1er observatoire en temps réel des consommateurs
Etudes
Dynvibe lance le 1er observatoire en temps réel des consommateurs

Dynvibe lance le 1er observatoire en temps réel des consommateurs

Par Stéphane Guillard

Avec le lancement de la plateforme Dynvive Live, la start-up propose une analyse en temps réel de panels de consommateurs basée sur les données [...]

Comment simplifier votre gestion des commandes provenant des marketplaces ?
Retail

Article écrit par Channable

Channable
Comment simplifier votre gestion des commandes provenant des marketplaces ?

Comment simplifier votre gestion des commandes provenant des marketplaces ?

Par Nathalie van der Linden

Vous avez un site e-commerce et votre catalogue produits se trouve aussi sur plusieurs marketplaces ? La charge de travail pour gérer toutes [...]

Les 5 règles pour gagner au jeu de l'omnicanal
Retail
Les 5 règles pour gagner au jeu de l'omnicanal

Les 5 règles pour gagner au jeu de l'omnicanal

Par Stéphanie Marius

Comment les retailers peuvent-ils intégrer l'offre offline dans un modèle de mesure de leur ROI, alors que la digitalisation ne cesse de progresser? [...]

Le RGPD est l'occasion d'instaurer le renouveau de la relation client
Cross canal
Le RGPD est l'occasion d'instaurer le renouveau de la relation client

Le RGPD est l'occasion d'instaurer le renouveau de la relation client

Par Nathalie Schulz, directrice générale de DQE Software

Le 25 mai 2018, la nouvelle législation européenne sur la protection des données, le fameux RGPD, entrera en vigueur. Au-delà de la contrainte, [...]

LiveRamp et Criteo s'allient pour optimiser les campagnes marketing
Cross canal
LiveRamp et Criteo s'allient pour optimiser les campagnes marketing

LiveRamp et Criteo s'allient pour optimiser les campagnes marketing

Par Stéphane Guillard

LiveRamp, fournisseur de solutions de résolution d'identité multicanal, et Criteo, spécialiste du commerce marketing, annoncent la signature [...]