Recherche
Se connecter

NetGenData : l'Internet marchand encore en devenir

Publié par le

Organisée à partir d'un questionnaire tiré de la base de données NetGenData de compuBase, l'enquête sur l'univers Internet consacre le poids des sociétés brick & mortar. Et la prédominance des sites d'information sur les sociétés et les produits. La vente en ligne... c'est pour plus tard !

  • Imprimer


On s'en doutait, cela semble à présent prouvé : l'univers des sociétés liées à la Net Economie est peu homogène, avec 40 % de sites, 29 % de sociétés de services, 18 % d'éditeurs et 10 % de portails. Et, si 40 % des sociétés qui le constituent ont été créées depuis le 1er janvier 1998 avec 50 % de nouveaux arrivants, 35 % des sociétés dotcoms sont issues du monde brick & mortar. C'est un fort consommateur de personnel : 38 000 personnes y sont employées et la taille moyenne des entreprises est de 30 personnes. En prélude à la commercialisation de sa nouvelle base de données NetGenData, compuBase a réalisé, depuis juillet dernier, une enquête auprès de plus de 1 000 sociétés de l'Internet. Enquête qui permet de se faire une idée un peu plus précise sur la nouvelle économie.

Par et pour le Web


Première base d'information sur l'univers Internet, la base de données NetGenData, proposée par compuBase, est constituée des sociétés vivant par et pour le Web. Avec deux grands groupes : les "NetGen", sociétés dont l'activité est centrée sur la vente de services ou de solutions internet. Et les dotcoms : celles utilisant Internet comme base de leur modèle économique. Si les sociétés NetGen sont déjà en partie contenues dans la base ICT Data de compuBase - base de données des sociétés du monde des télécoms et des technologies de l'information -, les informations récoltées dans le cadre de la base de NetGenData sont différentes. En effet, son angle, purement Internet, ne couvre pas l'aspect financier ou l'équipement informatique. Commercialisée dès le début 2001, la base NetGenData, est composée par les 2 500 sociétés dotcom et NetGen. Elle se donne pour mission de mieux comprendre le développement des sociétés liées à l'Internet et de fournir aux entreprises liées aux technologies de l'information et des télécommunications une base d'information de qualité.

Grands comptes surreprésentés


L'enquête, menée par une équipe de 4 personnes, a été conduite par téléphone, e-mail et fax. La base de données de départ était issue de données provenant de partenaires, de magazines, de listes, d'annuaires, de guides, de salons, ou encore directement du Web. Elle a permis notamment de définir l'origine des sociétés NetGen. Sur 1 967 sociétés, 620 sont des centres d'hébergement internet, 330 des fournisseurs d'accès, 477 des architectes web, 484 des Web designers et 56 des agences de publicité interactive. Pour la partie dotcom, 220 sont des sites marchands, 202 des centres d'hébergement, 63 des sites d'intermédiation, 61 des sites de communauté, 63 d'intermédiation, 39 d'appels d'offres, 30 spécialisés emploi, 26 des sites de vente constructeurs et 17 de vente aux enchères. Et, si 58 % des sociétés sont orientées B to B sans réelle distinction de cible, les grands comptes, comparativement à leur nombre, sont surreprésentés. Quant au volume de pages vues par mois sur les sites, la situation est contrastée : plus de 60 % des sites ont un trafic inférieur à 50 000 pages par mois. De même, contrairement à ce que l'on pourrait penser, la vente en ligne est loin d'être l'activité la plus répandue. Signe de la prégnance du poids des sociétés brick & mortar, la grande majorité des sites donne des informations sociétés ou encore des informations produits détaillées, à 80 %, le commerce en ligne ne représentant que 40 % des activités. Et, quand on observe la stratégie de vente des sites marchands, 77 % vendent en ligne et 40 % établissent des devis en ligne mais se considèrent quand même comme des sites marchands. L'origine des revenus pour les sites marchands provient à près de 55 % du on line, mais c'est le off line, à plus de 72 %, qui est la solution préférée pour tous les sites confondus. Les revenus de la vente en ligne pour sites et portails proviennent à égalité du paiement en ligne et du paiement différé (41 %), l'intermédiation n'intervenant qu'à 8 % et à 7 % pour l'affiliation. La publicité, tous sites confondus, ne représente que 13 % des revenus. Sous la forme de bannières, à plus de 80 %, de partenariats à 40 % et de "boutons marchands", également à 40 %.

Oracle devancé


Quelques surprises ou confirmations en ce qui concerne les technologies employées. L'ensemble des sociétés interrogées utilise en grande majorité (plus de 80 %) des serveurs de marque HP, suivi de Dell et de Compaq. Le système d'exploitation le plus couramment utilisé est Windows NT, il équipe les trois quarts des serveurs web. Le système d'exploitation libre Linux arrivant en second. Surprise côté gestion des bases de données : Oracle est moins bien implanté que Microsoft SQL. Il est deuxième, loin derrière Microsoft. Côté systèmes de sécurité pour la vente en ligne, SSL domine le marché avec 91 % des sites équipés, contre 7 % pour SET. Quant aux tiers paiement, Atos arrive en premier, équipant 40 des 205 sites et portails ayant répondu. Cybermut devançant Télécommerce, 30 sites équipés contre 27. Et 22 pour Payline. La base de données NetGenData est d'ores et déjà disponible. A ce jour, elle est constituée de 2 500 sociétés, conservant les ratios déterminés lors de sa constitution, 40 % de sociétés NetGen et 60 % de dotcoms. Elle comprendra la base d'information avec les réponses aux questions NetGenData, ainsi que le logiciel compuExpert permettant la recherche, la visualisation et l'extraction des données, ainsi qu'une étude sur les résultats de l'enquête.

Olivier Brusset

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

Comment exploiter une data management platform efficacement ?
Data
Comment exploiter une data management platform efficacement ?

Comment exploiter une data management platform efficacement ?

Par Marie-Caroline Rougé, content manager chez Eulerian

Recueillir des données hétéroclites, les croiser entre elles, les comparer, les analyser afin de mieux comprendre et, in fine de mieux agir. [...]

3W.relevanC met la data au service du retail
Data
3W.relevanC met la data au service du retail

3W.relevanC met la data au service du retail

Par Floriane Salgues

La régie 3 W et la start-up data RelevanC, deux entités du groupe Casino, s'allient. Résultat : la naissance de 3W.relevanC, futur acteur de [...]

Kameloon Full Stack disponible pour tous les clients
Data
Kameloon Full Stack disponible pour tous les clients

Kameloon Full Stack disponible pour tous les clients

Par La rédaction

Après quelques mois en version bêta, la solution d'A/B testing Server-Side Kameleoon Full Stack est désormais disponible sur environnements [...]