Neckermann : BDD à louer

Publié par le

Le vépéciste ajoute des critères de sélection à sa base de données et en confie la location en exclusivité à Adage.

  • Imprimer


Jusqu'alors, il était possible de louer le fichier des clientes du vépéciste Neckermann selon des critères basiques tels que les civilités, le département géographique, la date de naissance, la récence et la fréquence d'achat. Le vépéciste a décidé de développer cette activité. « Nous avons souhaité dynamiser notre activité location d'adresses, en ajoutant de nouvelles possibilités de segmentation et de sélection d'adresses », déclare Sophie Gibon, responsable de la prospection de nouveaux clients et de la location du fichier chez Neckermann. Ainsi, le vépéciste propose désormais d'autres critères, tels que le rayon d'achat (homme, femme, enfant, bébé), les familles de produits (confection, lingerie, layette, accessoires, linge de maison, chaussures, articles domestiques, vêtements de sports, bien-être et hygiène/beauté), et les tailles. Il est également possible d'accéder aux modes de paiement (chèque, Carte Bleue, contre-remboursement, crédit), aux modes de passation de la commande (par courrier, téléphone, Minitel, Internet), aux montants d'achat ainsi qu'aux codes Insee.

550 000 ADRESSES D'ACHETEUSES EN VPC


La base de données mise à disposition (gérée et développée en interne) comporte 550 000 adresses d'acheteuses par correspondance (0-24 mois), avec un nouveau tarif de 990 francs le mille pour les critères basiques. Si des critères supplémentaires sont demandés, il faut ajouter 10 % pour deux critères et 15 % pour trois critères et plus. Cette base est en location en exclusivité chez Adage, dont la gérante est Annie Deraedt, ce qui n'était pas le cas auparavant (location en direct ou chez des brokers). S'il y a des intermédiaires supplémentaires, ils devront passer par Adage, qui traite également le recours à l'asile colis. Autre nouveauté : il est maintenant possible de faire de l'asile catalogue sur les deux catalogues spécialisés de Neckermann : le catalogue Boutique Plus, destinée aux femmes de grande taille (parution deux fois par an) et le catalogue de Bonnes Affaires (parution à Noël et au printemps-été). Quant à l'échantillonnage, cette pratique est actuellement en test.

Sophie Mensior

Sur le même sujet

Zoom sur la digitalisation des points de vente
Retail
Zoom sur la digitalisation des points de vente

Zoom sur la digitalisation des points de vente

Par Dalila Bouaziz

La digitalisation des vendeurs s'articule autour de trois grandes thématiques ROIstes : web-to-store, in-store et ship from store. Mais cette [...]

86 Champs : la rencontre de la gastronomie et de la cosmétique
Retail
86 Champs : la rencontre de la gastronomie et de la cosmétique

86 Champs : la rencontre de la gastronomie et de la cosmétique

Par Dalila Bouaziz

Sur la plus belle avenue du monde, l'Occitane et Pierre Hermé inaugurent un concept-store inédit où le visiteur peut déguster plats sucrés ou [...]

Faut-il encore investir dans la fidélisation?
Retail
Faut-il encore investir dans la fidélisation?
cristina_conti - stock.adobe.com

Faut-il encore investir dans la fidélisation?

Par Clément Fages

Totem de la littérature marketing, la fidélité et les stratégies de fidélisation sont devenues de véritables martingales, que Byron Sharp et [...]

5 idées reçues sur la tarification dynamique
Retail
5 idées reçues sur la tarification dynamique
vege - stock.adobe.com

5 idées reçues sur la tarification dynamique

Par Pierre Hébrard, fondateur et CEO de Pricemoov

La tarification dynamique consiste à ajuster ses prix à la hausse ou à la baisse en fonction du contexte d'achat. Cependant, les idées préconçues [...]