Recherche

Musiwave met de la musique dans les mobiles

Publié par le

La musique mobile connaîtra-t-elle le succès des sonneries et logos ? Pas de doute pour Guillaume de Cujis, directeur général de Musiwave, qui parie sur un développement rapide de son player Mods.

  • Imprimer


Ce tout nouveau service de téléchargement et de diffusion musicale via mobile et PC a déjà séduit un premier partenaire de taille, Vodafone Allemagne, qui vient d'intégrer le Mods à sa nouvelle offre Vodafone Live ! Le service repose sur une plate-forme technologique proposant l'accès aux principaux catalogues musicaux partenaires de Musiwave (BMG, Sony Music, EMI…). L'utilisateur y puise, via son portable, les titres de son choix dont il valide l'achat d'un simple clic de clavier. Ensuite le téléchargement et la diffusion presque instantanés du titre sont automatiquement activés. Plusieurs avantages du côté des utilisateurs : ils vont de la simplicité de l'acte d'achat à la possibilité de stocker les fichiers musicaux sur le PC. Ce qui permet à la fois de renouveler l'écoute et de les graver sur un support CD puisque, une fois achetés, les titres musicaux sont doublement diffusés, sur le terminal mobile et sur le site de Musiwave. Enfin, bonne surprise côté prix. Les fichiers sont commercialisés au tarif de 2 euros, communication téléphonique incluse. « Nous avons opté pour une tarification qui favorise l'achat d'impulsion et permet la rémunération des tous les partenaires : opérateur, maison de disque et éditeur », explique Guillaume de Cujis.

Générer des recettes additionnelles et recruter de nouveaux clients


Partie en éclaireur sur ce marché encore embryonnaire, Vodafone Allemagne mise sur un développement rapide et massif de la musique mobile. A l'instar des sonneries, logos et MMS, les applications mobiles représentent une formidable opportunité de recettes additionnelles pour ces acteurs. « Le développement de la musique mobile constitue un enjeu hautement stratégique pour Vodafone qui compte ainsi attirer de nouveaux clients.» Mêmes avantages pour les maisons de disque qui s'offrent, à travers Mods, un canal de distribution supplémentaire, légal et sécurisé. Seul frein à l'essor du service : l'atteinte d'une taille critique du marché en termes d'équipement. En effet, seuls les téléphones de génération récente sont compatibles avec Mods. D'où l'intérêt, pour les opérateurs, de soutenir la fabrication de terminaux intégrant le player de Musiwave. Accessibles à des tarifs très avantageux, les téléphones compatibles Mods constitueront alors une redoutable arme de recrutement de nouveaux clients, à condition que ceux-ci acceptent de s'engager avec l'opérateur parrain de l'opération. En France, les négociations entre les différents acteurs auraient déjà été engagées. Ce qui laisse préfigurer l'essor, d'ici fin 2004, d'une probable “Modsmania”.

Nathalie Carmeni