Recherche

Mirago poursuit son développement en Europe

Publié par le

Avec plus de cinq cents millions de requêtes par mois, Mirago, moteur de recherche local et sectoriel, tire son épingle du jeu face au mastodonte Google.

  • Imprimer


Lancé en Grande-Bretagne en 1998, Mirago est un moteur de recherche dont la particularité est d'avoir été conçu pour répondre aux besoins de proximité des internautes. Utilisant la technologie d'indexation développée par Compsoft depuis 1979, ses créateurs sont partis du constat que 50% des internautes, lorsqu'ils cherchent un produit ou un service sur la Toile, aimeraient obtenir des résultats qui tiennent compte de la situation géographique. Index sectoriel Mirago a d'abord lancé son service en Grande-Bretagne, mettant en place des filtres régionaux afin que son robot d'indexation élimine les résultats non pertinents d'un point de vue géographique. En 2002, la société lançait son site en France et en Espagne. En 2003, elle ouvre site et bureau en Allemagne, par la suite un bureau à Paris. Les index de Mirago prennent en compte la localisation géographique de nombreux sites. L'internaute peut sélectionner une ville ou une région d'où il veut effectuer ses recherches. Celles-ci sont “réarrangées” selon leur proximité par rapport à la ville ou la région sélectionnée. De plus, Mirago propose également sept index sectoriels - Juridique, Finance, Médecine, Tourisme, Habitat, Agroalimentaire, Agriculture-, ce qui permet de cibler précisément le champ des recherches. 250 sites partenaires Aujourd'hui, Mirago annonce plus de 500 millions de requêtes mensuelles en Europe et un chiffre d'affaires doublant chaque année et atteignant, en 2004, 5,2 ME. En France, le moteur dispose de 250 sites partenaires, parmi lesquels easyvoyage, l'annuaire des professionnels (AdP) ou encore Ouceti.com. Il a lancé un millier de campagnes publicitaires pour des annonceurs comme meetic.fr ou aquarelle.com, Sofinco et Cetelem. Mirago vient d'ouvrir un bureau en Italie, et lançe de nouveaux index aux Pays-Bas, en Italie, en Belgique, en Suisse, en Norvège, au Danemark et en Suède. En choisissant une stratégie locale, Mirago se démarque des moteurs classiques et prouve que, face à Google, des alternatives sont possibles.

Olivier Brusset