Recherche

Midas repositionne son image

Publié par le



























Le leader de la réparation automobile mise sur le multisupport pour s'affirmer comme une enseigne généraliste.

  • Imprimer


Comme l'ensemble des acteurs de la réparation automobile, Midas, malgré sa position de leader, se trouve confronté à une nouvelle forme de concurrence orchestrée par les constructeurs automobiles eux-mêmes, qui déploient de grands efforts autour de la communication de leurs services après-vente. Pour répondre à cet élargissement du spectre des compétiteurs, l'enseigne a développé, en 2003, un projet de marque en quatre volets : nouveau positionnement de l'enseigne, nouvelle charte de marque, nouvelle signature, nouvelle plate-forme de communication intégrée. Objectif : substituer un discours généraliste à une communication séquentielle (échappement, freins, pneus…). Pour chapeauter ce chantier à l'échelle nationale, Midas, qui travaille avec l'agence Proximity, a dédié une équipe centrale en poste à Paris, épaulée localement par trois chefs de marque basés en région et chargés d'accompagner les centres dans l'application de la campagne. La communication repose sur un éventail de supports : spots TV, PLV, affichage, guide, fiches techniques… Jusqu'à l'édition de L'entretien, un journal distribué en boîtes aux lettres visant à créer du trafic sur les 352 centres du réseau Midas en France et présentant le nouveau positionnement de l'enseigne, l'étendue de l'offre et les promotions proposées dans le réseau. A l'ensemble de ce dispositif, l'enseigne adjoint les actions récurrentes de marketing relationnel menées au fil du cycle de vie du véhicule. « A chaque étape clé de l'entretien du véhicule, Midas anticipe des besoins de ses clients en leur écrivant et en leur faisant une offre appropriée », explique-t-on chez Proximity. Climatisation avant l'été, suivi d'entretien personnalisé, contrôle technique, révision… : à chaque programme de maintenance son mailing. L'agence du groupe BBDO annonce d'ores et déjà des taux de retours variant de 9 à 16 % pour les messages postaux, avec un retour sur investissement de l'ordre de 15 euros pour un euro dépensé. La campagne multimédia a par ailleurs contribué à une amélioration de deux points du taux de notoriété spontanée de l'enseigne.

Cahier réalisé par Muriel Jaoüen avec Xavier Lucron (Cas Pratique)

MJML, le markup language de Mailjet, a un an

Article écrit par Mailjet

Mailjet

MJML, le markup language de Mailjet, a un an

MJML, le markup language de Mailjet, a un an MJML, le markup language de Mailjet, a un an

Tout webdesigner vous le dira : créer un email responsive en HTML est une vraie plaie. Certains développeurs peuvent y passer plusieurs jours. [...]

Digitalent au salon E-Marketing PARIS 2017

Article écrit par Digitalent

Digitalent

Digitalent au salon E-Marketing PARIS 2017

Digitalent au salon E-Marketing PARIS 2017

Le salon du E-Marketing PARIS ouvrira ses portes à Porte de Versailles, Paris, du 18 au 20 avril 2017. Comme à son habitude, il traitera des [...]

Le dîner du Retail, 1re édition d'une longue série

Le dîner du Retail, 1re édition d'une longue série

Le dîner du Retail, 1re édition d'une longue série

Mardi 28 mars, Marketing organisait la 1re édition du Dîner du retail, réunissant plus de 70 directeurs retail à la Maison blanche à Paris. [...]

Portrait-robot des médias sociaux à l'ère chatbot

Portrait-robot des médias sociaux à l'ère chatbot

Portrait-robot des médias sociaux à l'ère chatbot

L'institut Harris Interactive a présenté la cinquième édition de son baromètre Social Life consacré aux médias sociaux. Le point sur les tendances [...]