Recherche

Midas repositionne son image

Publié par le



























Le leader de la réparation automobile mise sur le multisupport pour s'affirmer comme une enseigne généraliste.

  • Imprimer


Comme l'ensemble des acteurs de la réparation automobile, Midas, malgré sa position de leader, se trouve confronté à une nouvelle forme de concurrence orchestrée par les constructeurs automobiles eux-mêmes, qui déploient de grands efforts autour de la communication de leurs services après-vente. Pour répondre à cet élargissement du spectre des compétiteurs, l'enseigne a développé, en 2003, un projet de marque en quatre volets : nouveau positionnement de l'enseigne, nouvelle charte de marque, nouvelle signature, nouvelle plate-forme de communication intégrée. Objectif : substituer un discours généraliste à une communication séquentielle (échappement, freins, pneus…). Pour chapeauter ce chantier à l'échelle nationale, Midas, qui travaille avec l'agence Proximity, a dédié une équipe centrale en poste à Paris, épaulée localement par trois chefs de marque basés en région et chargés d'accompagner les centres dans l'application de la campagne. La communication repose sur un éventail de supports : spots TV, PLV, affichage, guide, fiches techniques… Jusqu'à l'édition de L'entretien, un journal distribué en boîtes aux lettres visant à créer du trafic sur les 352 centres du réseau Midas en France et présentant le nouveau positionnement de l'enseigne, l'étendue de l'offre et les promotions proposées dans le réseau. A l'ensemble de ce dispositif, l'enseigne adjoint les actions récurrentes de marketing relationnel menées au fil du cycle de vie du véhicule. « A chaque étape clé de l'entretien du véhicule, Midas anticipe des besoins de ses clients en leur écrivant et en leur faisant une offre appropriée », explique-t-on chez Proximity. Climatisation avant l'été, suivi d'entretien personnalisé, contrôle technique, révision… : à chaque programme de maintenance son mailing. L'agence du groupe BBDO annonce d'ores et déjà des taux de retours variant de 9 à 16 % pour les messages postaux, avec un retour sur investissement de l'ordre de 15 euros pour un euro dépensé. La campagne multimédia a par ailleurs contribué à une amélioration de deux points du taux de notoriété spontanée de l'enseigne.

Cahier réalisé par Muriel Jaoüen avec Xavier Lucron (Cas Pratique)

Calendrier de l'Avent du marketer: noventhique (J-16)

Calendrier de l'Avent du marketer: noventhique (J-16)

Calendrier de l'Avent du marketer: noventhique (J-16) Calendrier de l'Avent du marketer: noventhique (J-16)

Tous les jours jusqu'à Noël, emarketing.fr vous fait découvrir ou redécouvrir un mot ou une expression du marketing, représentatifs d'une tendance [...]

Les chatbots : avenir du service client ?

Les chatbots : avenir du service client ?

Les chatbots : avenir du service client ?

71% des consommateurs américains souhaitent être capables de résoudre par leurs propres moyens, les problèmes relatifs à une commande, plutôt [...]

Calendrier de l'Avent du marketer: s-marketing (J-17)

Calendrier de l'Avent du marketer: s-marketing (J-17)

Calendrier de l'Avent du marketer: s-marketing (J-17)

Tous les jours jusqu'à Noël, emarketing.fr vous fait découvrir ou redécouvrir un mot ou une expression du marketing, représentatifs d'une tendance [...]

Les nouveaux métiers du marketing en 2016

Les nouveaux métiers du marketing en 2016

Les nouveaux métiers du marketing en 2016

Quels ont été les métiers, compétences et technologies les plus demandés en 2016 ? Découvrez en infographie l'état des lieux de toutes les évolutions [...]

Pourquoi faut-il démocratiser la data ?

Pourquoi faut-il démocratiser la data ?

Pourquoi faut-il démocratiser la data ?

Partager la compréhension et le traitement de la donnée à l'ensemble des métiers de l'entreprise. La démarche, data-driven, a beaucoup à apporter [...]