Recherche

MessageMedia s'implante en Europe

Publié par le

Implantée depuis 1994 aux Etats-Unis, MessageMedia importe son activité sur le Vieux Continent via l'ouverture de trois bureaux à Stockholm, Düsseldorf et Paris. Le prélude à un vaste développement européen.

  • Imprimer


« Le bon message, à la bonne personne, au bon moment. » S'il est une équation encore peu assimilée par les acteurs du e-marketing relationnel, c'est celle-ci. Preuve en est le nombre pléthorique de messages "spammés" encombrant désormais quasi quotidiennement les 153 millions de boîtes aux lettres électroniques des 83 millions d'internautes européens. La réponse à ce phénomène ne fut pas longue à attendre puisqu'il y a quelques mois naissait le concept du "permission e-mail marketing", une solution consistant à n'adresser d'e-mails commerciaux qu'aux individus ayant exprimé leur intérêt pour des produits et services et donné leur accord. Née aux Etats-Unis de l'évolution des normes et protocoles du courrier électronique (POP, S/MIME), MessageMedia Inc. s'est, dès 1994, positionnée sur ce marché des solutions de messagerie électronique avancées pour la création et la gestion globale du dialogue-client en ligne.

UNE OFFRE GLOBALE DE DIALOGUE CLIENT ON LINE


Après six années d'existence, MessageMedia s'implante aujourd'hui en Europe. Et ce, via l'ouverture en octobre 99 d'un bureau à Paris, couvrant l'Europe du Sud, puis à Düsseldorf en février dernier, pour l'Europe centrale et à Stockholm en juin (Europe du Nord). MessageMedia Europe, dont le siège est à Paris, étant une joint-venture entre MessageMedia Inc. et @viso, l'incubateur détenu à parts égales par Vivendi et SoftBank. Combinant un savoir-faire en marketing direct et en gestion du service client, l'activité de MessageMedia repose essentiellement sur une technologie dédiée à l'envoi, ciblé, de messages électroniques souhaités. « L'accord initial et indispensable, recueilli auprès de chacun des destinataires finaux, permet seul de construire un dialogue one-to-one, voué à s'enrichir dans la durée », estime Didier Farge. Le directeur Account Management Europe du Sud de MessageMedia ne prône dès lors plus le simple "opt-in" (une case cochée donne la permission d'envoyer des e-mails) mais déjà l'"opt-in confirmé" (une case cochée donne la permission d'envoyer des e-mails et l'adresse est validée). « 100 % des contacts étant vérifiés et le choix du consommateur validé, votre clientèle ne peut que vous être fidèle », appuie Didier Farge. MessageMedia prend non seulement en charge la constitution et la gestion des bases de données, l'optimisation du contenu des messages adressés et leur personnalisation en fonction des segments de listes ciblés, mais gère aussi le tracking des URL et génère des statistiques en temps réel. « Nous n'intervenons pas dans la création du contenu des offres commerciales par e-mail, précise Amy Porter, directrice marketing de MessageMedia Europe. Notre mission consiste avant tout à conseiller et à accompagner le client dans sa démarche d'acquisition d'adresses, et à plus long terme, de fidélisation de ses consommateurs finaux. »

100 COLLABORATEURS D'ICI A LA FIN DE L'ANNÉE


Alors que MessageMedia Inc. dispose aux Etats-Unis de 90 serveurs de courrier électronique lui permettant de fournir des solutions multilingues, accessibles en permanence par ses 300 clients aux USA (Dell, Compaq, Apple, Yahoo, Reader's Digest, Clinique, AT&T, IBM...), l'activité de MessageMedia Europe repose sur une plate-forme située près de Genève, en Suisse, et opérationnelle dès la fin du mois de juin. « Si nous employons actuellement au niveau européen 45 personnes, dont 22 sont basées à Paris, notre effectif en Europe devrait atteindre 100 collaborateurs d'ici fin 2000 », souligne Amy Porter. Bien que l'entité européenne avoue d'ores et déjà compter trois clients dans son portefeuille - vraisemblablement un portail, un groupe de presse et un industriel -, leur identité est pour l'heure gardée secrète. Tout comme les objectifs financiers de la joint-venture. « En revanche, nous tablons déjà sur 30 à 50 clients au terme de l'année 2000 », affirme Amy Porter. Après Paris, Düsseldorf et Stochkolm, MessageMedia Europe annonce l'ouverture prochaine de bureaux à Munich, Madrid, Amsterdam et Milan.

Laurence Vielle

Mesurer sa vitesse d'affichage : optez pour les tests comparatifs

Article écrit par Dareboost

Dareboost

Mesurer sa vitesse d'affichage : optez pour les tests comparatifs

Mesurer sa vitesse d'affichage : optez pour les tests comparatifs Mesurer sa vitesse d'affichage : optez pour les tests comparatifs

L’analyse des résultats des tests de vitesse de ses pages web peut s’avérer ardue, surtout lorsque l’on est pas expert technique. Pourquoi alors [...]

Le quotidien d’un Social Seller

Article écrit par DEVELINK

DEVELINK

Le quotidien d’un Social Seller

Le quotidien d’un Social Seller

Le Social Selling, cette posture qui consiste à considérer les réseaux sociaux comme un levier permettant de générer du business, a déjà révolutionné [...]

Les 10 idées marketing (22-26 mai 2017)

Les 10 idées marketing (22-26 mai 2017)

Les 10 idées marketing (22-26 mai 2017)

...sont au nombre de 7 cette semaine. Au programme des initiatives marketing percutantes repérées ces derniers jours : Perrier organise des [...]

Ces marques qui innovent loin des nouvelles technologies

Ces marques qui innovent loin des nouvelles technologies

Ces marques qui innovent loin des nouvelles technologies

Il n'y a pas que les nouvelles technologies, dans la vie. Ce mois-ci, Tilt ideas a repéré cinq initiatives dans lesquelles la techno n'a (presque) [...]

Les 10 employeurs français les plus attractifs

Les 10 employeurs français les plus attractifs

Les 10 employeurs français les plus attractifs

Alors que l'employee advocacy devient un enjeu majeur pour les entreprises, LinkedIn publie un top des groupes qui suscitent le plus d'intérêt [...]

4 lettres qui inquiètent les entreprises : GDPR ou RGPD

Article écrit par HAAS Avocats

HAAS Avocats

4 lettres qui inquiètent les entreprises : GDPR ou RGPD

4 lettres qui inquiètent les entreprises : GDPR ou RGPD

A un an de l’entrée en vigueur du texte, l’impréparation règne. Ces quatre lettres («GDPR», ou «RGPD» pour la version française), qui ne suscitaient [...]